Le massage est une approche complémentaire dont les bienfaits sont nombreux… et parfois insoupçonnés. En voici cinq qui vous convaincront de vous faire masser.

Le massage est utilisé depuis des millénaires pour restaurer la santé et prévenir la maladie. Il se veut relaxant ou thérapeutique, selon la situation. Il s’adapte à la personne, à son âge et à sa condition de santé. Il se prodigue en complémentarité avec la médecine conventionnelle et d’autres disciplines en santé dans le cadre de la prise en charge de plusieurs pathologies.

Nous vous présentons ici cinq raisons de consulter en massothérapie.

  1. Le massage diminue le stress et l’anxiété

Votre rythme de vie est effréné et vous êtes de plus en plus stressé par le travail, les responsabilités familiales et les obligations personnelles? Pourquoi ne pas prendre une heure de votre temps pour vous faire masser?

Thérapie manuelle antistress par excellence, la massothérapie agit sur le système nerveux pour le calmer et amener détente et bien-être. De nombreuses études ont en effet démontré l’efficacité de la massothérapie pour diminuer le niveau d’anxiété et améliorer l’humeur chez ceux et celles qui y ont recours[1] [2].

En outre, un massage adapté vous permettra de vous déposer et de vous retrouver dans le moment présent, ne serait-ce que le temps que durera le soin. En effet, en plus de calmer et d’amener un état de mieux-être, la massothérapie encourage un temps de pause dans votre journée, dans votre semaine, dans votre mois. Alors, pourquoi vous en passer?

  1. Un massage adapté soulage la douleur

Un mal de dos, une blessure articulaire, une maladie chronique. Les causes de la douleur sont multiples et chacun d’entre nous y est un jour ou l’autre confronté.

En plus de favoriser un relâchement des tensions musculaires et articulaires, le massage agit en modulant l’action du système nerveux afin de court-circuiter les signaux de douleur. Ces bienfaits ont été confirmés à maintes reprises et pour de nombreuses pathologies (arthrite, fibromyalgie, entorse, claquage musculaire et autres pathologies articulaires, notamment).

  1. Le massage aide à mieux dormir

Le sommeil peut être perturbé pour différentes raisons : un stress intense ou chronique, une douleur ou un inconfort physique, une maladie grave. Mais saviez-vous que le massage pouvait avoir un impact considérable sur la qualité de votre sommeil?

Plusieurs études ont démontré l’effet positif de la massothérapie sur le sommeil[3] [4]. C’est en encourageant la relaxation du corps et de l’esprit, mais aussi en entraînant une diminution du stress, de l’anxiété et de la douleur que le massage nous aiderait à mieux dormir.

  1. Le massage améliore l’efficacité du système immunitaire

Il est reconnu que le stress et la fatigue réduisent l’efficacité du système immunitaire. En amenant un état de calme et en améliorant la qualité du sommeil, la massothérapie agit donc indirectement sur l’organisme en lui permettant de mieux combattre les microbes.

Mais ce n’est pas tout.

On reconnaît aujourd’hui que le toucher a des effets directs sur le système immunitaire. En voici quelques exemples :

  • Chez les sportifs, un massage adapté permet de réduire la production de molécules inflammatoires en présence de dommages musculaires provoqués par l’exercice physique[5].
  • Chez les personnes vivant avec un cancer, le massage favorise la production de globules blancs, qui assurent la défense de l’organisme, et des cellules NK, dont l’une des fonctions est de reconnaître les cellules cancéreuses[6] [7].
  1. Le massage favorise une meilleure concentration

Un massage adapté aurait le potentiel d’améliorer la concentration en stimulant le nerf vague. Des études sur le sujet ont notamment démontré que, chez des enfants souffrant d’autisme ou présentant un trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH), un massage adapté permettait d’améliorer l’attention[8]. Dans le cas plus précis des enfants avec un TDAH, un massage quotidien aiderait également à réduire l’hyperactivité et le temps nécessaire à l’enfant pour accomplir les différentes tâches qu’on lui demande en classe[9]. 

Choisissez bien votre massothérapeute!

La massothérapie se veut une approche complémentaire qui, lorsqu’elle est adaptée à l’état de santé d’une personne et pratiquée par un massothérapeute bien formé et compétent, peut contribuer à la prise en charge de plusieurs maladies. La massothérapie ne remplace pas un traitement médical, mais s’inscrit dans une vision d’interdisciplinarité et devrait être prodiguée en complémentarité d’autres disciplines en santé (médecine, soins infirmiers, physiothérapie, chiropractie, etc.).

Il faut savoir qu’il existe plusieurs techniques et approches en massothérapie, dont certaines d’entre elles pourraient mieux répondre à vos besoins et à vos attentes que d’autres. Afin de recevoir un massage qui se veut efficace, mais aussi sécuritaire, il vous faut donc choisir avec soin votre massothérapeute. Pour votre bien-être et votre sécurité, exigez toujours un(e) massothérapeute agréé(e) de la FQM!

Pour trouver un massothérapeute

[1] Karagozoglu, S. et Kahvem E. (2013). Effects of back massage on chemotherapy-related fatigue and anxiety: Supportive care and therapeutic touch in cancer nursing. Applied Nursing Research, 26:210-217.
[2] Goodfellow, L. M. (2003). The effects of therapeutic back massage on psychophysiologic variables and immune function in spouses of patients with cancer. Nursing Research, 52(5):318-328.
[3] Pinar, R. et Afsar, F. (2015). Back massage to decrease state anxiety, cortisol level, blood pressure, heart rate and increase sleep quality in family caregivers of patients with cancer: A randomised controlled trial. Asian Pacific Journal of Cancer Prevention, 16(18):8127-8133.
[4] Baggio Nerbass, F. et coll. (2010). Effects of massage therapy on sleep quality after coronary artery bypass graft surgery. Clinics, 65(11):1105-1110.
[5] Crane, J. D. et coll. (2012). Massage therapy attenuates inflammatory signaling after exercise-induced muscle damage. Science Translational Medicine, 119:119ra 13.
[6] Hernandez-Reif, M. et coll. (2005). Natural killer cells and lymphocytes increase in women with breast cancer following massage therapy. International Journal of Neuroscience, 115(4):495-510.
[7] Billhult, A. et coll. (2009). The effect of massage on immune function and stress in women with breast cancer – A randomized controlled trial. Autonomic Neuroscience, 150(1-2):111-115.
[8] Field, T. (2014). Massage therapy research review. Complementary Therapies in Clinical Practice, 20(4):224-229.
[9] Field, T. (1998). Massage therapy effects. American Psychologist, 53(12):1270-1281.