Les appellations reconnues par la Fédération québécoise des massothérapeutes (FQM) visent, d’une part, à valoriser les acquis des massothérapeutes et, d’autre part, d’obtenir une meilleure reconnaissance des compétences en tant que massothérapeute agréé(e) par les professionnels de la santé et le public. 

Ces appellations sont déterminées en fonction des formations complétées et des compétences acquises. Selon l’appellation, les massothérapeutes peuvent émettre des reçus de massothérapie ou de kinésithérapie reconnus par les compagnies d’assurance pour les soins rendus aux clients.

Voici les trois appellations reconnues par la FQM :

  • De 400 à 1 000 heures de formation

Massothérapeute agréé(e)

Nature du travail : Il ou elle est habileté à intervenir en prévention et en mieux-être. Ce professionnel effectue des massages favorisant la détente à partir de ses connaissances du corps humain et de ses compétences portant sur l’application de techniques de massage, la communication et l’interaction avec le client, ainsi que des aspects éthiques, déontologiques, juridiques et légaux de la pratique du massage.

Environnement de travail : Les massothérapeutes agréé(e)s travaillent dans des spas, des hôtels ou des centres de villégiature, des cliniques privées, des centres de massothérapie.

Champ d’intervention : Prévention et mieux-être.

Formation minimale requise : Profil 1 du Modèle québécois de la massothérapieMD, c’est-à-dire 400 heures de formation portant sur le corps humain (anatomie, physiologie, pathologie), les applications techniques de massage, l’approche client et l’encadrement professionnel. Obtention d’un seau « Bronze » à l’atteinte de 400 heures de formation en massothérapie et d’un seau « Argent » à l’atteinte de 700 heures de formation.

  • Plus de 1 000 heures de formation 

Massothérapeute agréé(e) certifié(e)

Nature du travail : Il ou elle est habileté à intervenir sur des déséquilibres biomécaniques, énergétiques ou psychocorporels, ou selon des réalités liées au stade de vie des clients qui le (la) consulte. Ce massothérapeute évalue les tissus mous (ex. : peau, muscles) et les articulations du corps, intervient à l’aide de techniques de massage dans le but de développer, maintenir, augmenter ou réadapter les fonctions physiques, de soulager la douleur et de promouvoir la santé. Ce professionnel effectue des massages thérapeutiques. Il mobilise des connaissances approfondies du corps humain et des compétences développées notamment en évaluation et suivi thérapeutique, en relation d’aide et dans l’application pratique de techniques de massage adaptées à la condition de santé de la personne.

Environnement de travail : Les massothérapeutes agréé(e)s certifié(e)s travaillent dans des cliniques privées ou multidisciplinaires, des hôpitaux, des maisons de fin de vie, des résidences pour personnes âgées avec soins infirmiers, des centres de massothérapie, des cliniques de sport et de mise en forme, des spas, des hôtels.

Champ d’intervention : Santé et réadaptation (massage thérapeutique), prévention et mieux-être.

Formation minimale requise : Profil 2 ou 3 du Modèle québécois de la massothérapieMD, c’est-à-dire 1 000 heures de formation portant sur le corps humain (anatomie, physiologie, pathologie), l’évaluation et le suivi thérapeutique (raisonnement clinique), les applications techniques de massage, l’approche client et la relation d’aide, l’encadrement professionnel (éthique, déontologie, cadre légal et juridique) et la gestion d’entreprise. Obtention d’un seau « Or » à l’atteinte de 1 000 heures de formation en massothérapie.

Kinésithérapeute agréé(e) certifié(e)

Nature du travail : Il ou elle est habileté à intervenir plus spécifiquement sur différents problèmes biomécaniques et musculosquelettiques afin de soulager les douleurs pouvant affecter le corps et/ou de réadapter certaines fonctions physiques limitées. Ce professionnel identifie les structures tissulaires ainsi que leurs interactions réciproques et les déséquilibres potentiels susceptibles de provoquer de la douleur. Le ou la kinésithérapeute agréé(e) certifié(e) utilise des techniques de massage, des mobilisations passives, actives ou contrariées, et d’autres modalités de thérapie manuelle. De plus, il ou elle conseille son client, notamment en proposant des exercices qui permettent aux articulations de retrouver leur mobilité. Ce professionnel mobilise des connaissances approfondies du corps humain et des compétences développées spécifiquement en évaluation et en suivi thérapeutique, en relation d’aide et dans diverses techniques de thérapie manuelle.

Environnement de travail : Le ou la kinésithérapeute agréé(e) certifié(e) travaille dans des cliniques privées ou multidisciplinaires, des hôpitaux, des maisons de fin de vie, des résidences pour personnes âgées avec soins infirmiers, des centres de massothérapie, des cliniques de sport ou de mise en forme.

Champ d’intervention : Santé et réadaptation (massage thérapeutique).

Formation minimale requise : Profil 2 (kinésithérapie) du Modèle québécois de la massothérapieMD , c’est-à-dire 1 000 heures de formation portant sur le corps humain (anatomie, physiologie, pathologie), l’évaluation et le suivi thérapeutique (raisonnement clinique), les applications techniques de la kinésithérapie, l’approche client et la relation d’aide, l’encadrement professionnel (éthique, déontologie, cadre légal et juridique) et la gestion d’entreprise.

 

Pour aller plus loin, nous vous invitons à prendre connaissance du Guide d’information des nouvelles appellations à la FQM. En plus de présenter le processus d’analyse et le cadre conceptuel ayant servi à la réflexion, le guide décrit les nouvelles appellations et leurs caractéristiques. Aussi, la foire aux questions offre de l’information supplémentaire afin de tirer profit, sur le plan professionnel, de ces nouvelles appellations. 

Pour plus de détails et toute demande de renseignement à ce sujet, contactez le service aux membres au 514 597-0505 poste 228 ou sans frais au 1 800-363-9609.