Une porte de toilettes, dans les bois. On devine que la personne qui occupe les toilettes souffre de constipation et bénéficierait d’un massage.

Dossiers

La constipation et un problème très courant : un Canadien ou une Canadienne sur quatre en souffre [1]. Elle concerne autant les enfants que les adultes et les personnes âgées. Qu’elle soit ponctuelle ou chronique, elle peut être causée par différents facteurs et plusieurs pistes existent pour la soulager. Parmi ces pistes, quelle est la place de la massothérapie? Qu’en dit la recherche?

Constipation : définition et causes

 

La constipation se définit comme « une évacuation difficile ou rare des selles, l’émission de selles dures ou une sensation d’évacuation incomplète. »

Elle résulte souvent de l’association de plusieurs facteurs, parmi lesquels : absence d’activité physique, alimentation pauvre en fibres ou changement d’alimentation, hydratation insuffisante, stress. Elle peut avoir une origine neurologique, comme dans la maladie de Parkinson ou la sclérose en plaques. Elle peut également être due à des changements hormonaux, comme lors de la grossesse ou de la ménopause. Enfin, elle peut constituer un effet secondaire de la prise de certains médicaments, parmi lesquels on retrouve certaines catégories d’antalgiques à base d’opioïdes, d’antidépresseurs, d’antihistaminiques ou d’antihypertenseurs, ou encore de certains suppléments, tels que le fer et le calcium.

Soulager la constipation implique souvent une action graduelle qui commence par des changements apportés au mode de vie (voir la rubrique Rappel de quelques stratégies de prévention), pour aboutir à une consultation médicale si le problème persiste. Entre les deux, ou en complément de l’une ou l’autre de ces stratégies, la massothérapie peut avoir un rôle à jouer.

 

L’apport de la massothérapie

 

Le massage du ventre, ou massage abdominal, apaise et est un facteur d’amélioration du transit intestinal. Noémie Gélinas, massothérapeute agréée certifiée et auteure de l’ouvrage Massage du ventre et philosophie orientale pour tous [2], enseigne le massage du ventre à l’Institut de formation en massothérapie du Québec (IFMQ). Il s’agit d’un « soin de détente qui s’intéresse à la physiologie et aux organes situés au niveau de l’abdomen. […] Puisqu’il se concentre sur la région abdominale, le massage du ventre procure de réels bienfaits sur le système digestif […] amenant le soulagement de certains malaises gastriques, dont la constipation. »

La réflexologie et le shiatsu rapportent également des bienfaits sur le système digestif, en particulier sur la constipation.

À noter que le billet de la FQM sur le massage du ventre rapporte des contre-indications parmi lesquelles figurent la fièvre, une intervention chirurgicale récente au niveau de l’abdomen, des troubles hépatiques, des calculs biliaires, un ulcère d’estomac, une colite ulcéreuse ou la maladie de Crohn en phase inflammatoire, ou encore une douleur importante et non diagnostiquée. L’accord préalable du médecin est recommandé en présence d’un trouble digestif.

Pour être efficaces et sécuritaires, les soins de massothérapie doivent être adaptés à la condition de santé et prodigués par un massothérapeute compétent et bien formé. Pour un massage de qualité, choisissez un massothérapeute agréé ou une massothérapeute agréée!

 

Ce qu’en dit la recherche

 

Une revue de littérature publiée en 2011 par deux auteures américaines indique que le massage abdominal peut soulager la constipation en stimulant le péristaltisme, en diminuant le temps de transit, en augmentant la fréquence des selles, ainsi qu’en réduisant l’inconfort et la douleur, le tout sans effet secondaire indésirable [3].

En 2020, quatre auteurs iraniens ont analysé, dans le cadre d’une revue systématique, 10 études portant sur un total de 464 participants [4]. Trois de ces études rapportent un soulagement, grâce au massage abdominal, des symptômes de constipation chez les personnes âgées, celles atteintes de sclérose en plaques et de cancer. Trois autres indiquent, grâce à la même technique, l’augmentation du nombre de selles. En 2014, la Haute Autorité de santé (HAS, France) conseille les massages abdominaux pour soutenir la gestion intestinale des patients atteints de spina bifida [5].

Quatre autres auteurs iraniens ont mené, en 2021, un essai randomisé contrôlé auprès de 54 personnes âgées pour qui le massage abdominal a été pratiqué pour soulager la constipation [6]. Les participants ont été répartis en trois sous-groupes : un groupe contrôle, un groupe qui recevait ce soin avec de l’huile d’olive extra-vierge, un autre avec de l’eau. Le massage s’est avéré efficace pour les deux sous-groupes bénéficiant de l’intervention, mais plus encore chez celui l’ayant reçue avec de l’huile d’olive.

Enfin, une revue systématique et méta-analyse publiée en 2021 par neuf auteurs chinois a analysé les résultats de 16 études pour un total de 1424 participants. Même si l’article a été publié en chinois, le résumé en anglais souligne les bienfaits du massage Tui Na sur les symptômes de la constipation fonctionnelle [7].

 

Rappel de quelques stratégies de prévention

 

En l’absence d’un problème de santé particulier, on peut contribuer à prévenir la constipation à l’aide des stratégies suivantes :

 

  • Manger suffisamment de fibres, soit de 20 à 30 g par jour provenant de fruits, légumes, légumineuses, céréales, noix et graines.
  • Inclure des aliments contenant des probiotiques et des prébiotiques, comme le yogourt et le kéfir.
  • Boire suffisamment de liquides tout en évitant la caféine, l’alcool, le sucre et les édulcorants artificiels.
  • Augmenter le niveau d’activité physique, car la sédentarité rend les intestins paresseux.
  • Adopter un horaire régulier pour aller à la selle.
  • Prendre soin de façon générale de sa santé et de son bien-être.

À lire également

Le massage du ventre

Références

[1] Fondation canadienne de la santé digestive. (2018). Comprendre la constipation.

[2] Gélinas, N. (2016). Massage du ventre et philosophie orientale pour tous. Montréal : Éditions de l’Homme. 149 p.

[3] McClurg, D., & Lowe-Strong, A. (2011). Does abdominal massage relieve constipation? Nursing times, 107(12), 20–22. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/21520798/

[4] Dehghan, M., Malakoutikhah, A., Ghaedi Heidari, F., et Zakeri, M. A. (2020). The Effect of Abdominal Massage on Gastrointestinal Functions: a Systematic Review. Complementary therapies in medicine, 54, 102553. https://doi.org/10.1016/j.ctim.2020.102553

[5] Haute Autorité de Santé (France). Centre de référence maladies rares Spina Bifida – CHU Rennes. (2014). Protocole national de diagnostic et de soins Spina Bifida : gestion du handicap intestinal.

[6] Faghihi, A., Najafi, S. S., Hashempur, M. H., et Najafi Kalyani, M. (2021). The Effect of Abdominal Massage with Extra-Virgin Olive Oil on Constipation among Elderly Individuals: A Randomized Controlled Clinical Trial. International Journal of Community Based Nursing and Midwifery, 9(4), 268–277. https://doi.org/10.30476/ijcbnm.2021.88206.1495

[7] Fang, Y. P., Huang, Y. T., Chen, D., Kan, Y., Wang, J. W., Kang, X. L., Wang, D. Y., Liao, J., et Jing, X. H. (2021). Systematic Review and Meta analysis on the effectiveness and safety of tuina in treatment of functional constipation. Zhongguo zhen jiu = Chinese acupuncture & moxibustion, 41(6), 691–698. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/34085491/

Rédaction : Catherine Houtekier, rédactrice agréée et réviseure