L’IFMQ vise la professionnalisation de la massothérapie

Un massothérapeute pose ses deux mains sur le mollet d'une cliente. Dossiers

Mis sur pied en 2018, l’Institut de formation en massothérapie du Québec (IFMQ) est un organisme à but non lucratif qui occupe une place unique dans l’univers de la massothérapie québécoise. L’IFMQ est bien entendu parrainé par la Fédération québécoise des massothérapeutes agréés (FQM).

Depuis son avènement, l’institut collabore avec des formateurs expérimentés et chevronnés qui sont pour la plupart des figures de proue dans leurs spécialités respectives. L’IFMQ propose des formations continues ainsi que des cours introductifs à la massothérapie.

Nous nous sommes donc entretenus avec Sébastien Forgues, kinésithérapeute agréé, responsable des inspections professionnelles et formateur à l’institut, ainsi qu’avec Marie-Lou Viau, coordonnatrice à l’IFMQ, afin de comprendre le rôle que joue l’institut dans la professionnalisation de la massothérapie au Québec.

Des formations complètes destinées à tous les massothérapeutes

Les formations continues dispensées à l’IFMQ sont axées sur trois approches bien précises : biomécaniques, psychocorporelles et énergétiques. L’institut offre aussi des formations à des clientèles spécialisées, en pédiatrie, par exemple.

En massothérapie, l’approche biomécanique est focalisée sur l’étude de l’anatomie et de la physiologie du corps humain. En employant cette démarche, le ou la massothérapeute vise à rétablir le bon fonctionnement du système locomoteur. L’approche psychocorporelle, elle, vise l’éveil de la conscience, tant du corps que de l’esprit, par le toucher et la respiration. Enfin, l’approche énergétique a pour objectif d’équilibrer la circulation d’énergie chez l’être humain.

En plus de ces formations continues, l’IFMQ propose des cours en lien direct avec les différentes techniques employées en massothérapie. Des formations introductives à l’acupression, au massage californien, au shiatsu, pour ne nommer que celles-ci, sont accessibles à tous, ainsi qu’aux massothérapeutes particulièrement motivés à approfondir leurs connaissances et leurs techniques. Des formations continues plus pointues sont également disponibles pour ceux et celles qui le désirent.

L’IFMQ collabore avec plusieurs écoles accréditées par la FQM

Au cours des dernières années, l’institut est particulièrement fier d’avoir pu rayonner aux côtés des écoles accréditées par la FQM. Sébastien Forgues, responsable des inspections professionnelles et formateur à l’IFMQ nous expliquent le mode de fonctionnement qui encadre cette entente tacite : « Généralement, l’IFMQ propose des formations que nos écoles accréditées n’offrent pas toujours. Ainsi, nous sommes rarement en conflit avec ces établissements, car nous ne sommes pas situés dans les mêmes régions que les autres écoles accréditées. L’objectif commun est surtout de rehausser la qualité des formations à l’échelle québécoise et de démocratiser l’accès aux connaissances et à l’expertise emmagasiné par nos pionniers d’ici ».

« Nos écoles sont toujours consultées, au besoin et en amont, afin d’éviter une certaine forme de cannibalisation. On tient à ne pas froisser inutilement nos partenaires », poursuit Sébastien.

La transmission des savoirs entre l’institut et les établissements d’enseignement accrédités par la FQM est fluide et souple : « On a des professeurs communs qui œuvrent autant dans les écoles accréditées qu’à l’IFMQ. Ces enseignants ont le droit de transmettre leurs précieuses connaissances dans l’ensemble de notre réseau. Fait à noter, selon les disponibilités en région, je me tourne toujours vers nos écoles pour combler les besoins en formation », précise Marie-Lou Viau, coordonnatrice à l’institut.

Une certification ISO qui crédibilise l’IFMQ

L’IFMQ doit répondre aux normes de qualité de gestion ISO 9001. Cette certification est attribuée et supervisée par le Bureau de normalisation du Québec. Tous les ans, des vérifications sont effectuées afin d’attester de la qualité des services offerts par l’institut. C’est donc dire que le niveau de satisfaction des étudiants qui suivent des formations à l’IFMQ est dûment évalué. Par le fait même, des stratégies d’amélioration sont rapidement mises en place pour atteindre les exigences de cette certification ISO.

« Pour les formateurs, cette certification a un impact important, car on doit respecter des normes et des procédures rigoureuses quant au contenu et à la crédibilité de nos formations. La norme ISO exige de faire évaluer nos formations par les étudiants qui les suivent. Je tiens à préciser que nos cours sont très appréciés. Grâce à ces évaluations, on peut mesurer avec rigueur et précision la qualité de notre enseignement », affirme Sébastien.

L’IFMQ participe activement à la professionnalisation de la massothérapie

L’IFMQ participe à l’un des objectifs que la FQM s’est toujours fixés depuis les tout débuts : professionnaliser la massothérapie. Selon Sébastien, le fait que l’institut soit un organisme à but non lucratif contribue à cette professionnalisation de la profession : « L’IFMQ n’a pas l’objectif de maximiser sa profitabilité ou sa rentabilité. Le seul but que nous avons est d’offrir les meilleures formations possibles. On est simplement là pour former des gens et on demande à nos membres de se perfectionner. Si certaines écoles ne sont pas en mesure d’offrir certaines formations, de notre côté, nous les ajoutons dans notre programmation, même si financièrement parlant, elles ne sont pas toujours très rentables ».

L’institut a également une portée sociale ou communautaire qui est loin d’être négligeable. Tous les profits générés par l’IFMQ sont versés à la Fondation de la massothérapie. Chaque année, cet organisme propose des séances d’accompagnement par le massage aux aînés en CHSLD, aux personnes atteintes de cancer, aux individus aux prises avec d’importantes douleurs chroniques ou à d’autres souffrant de troubles de santé mentale, etc. Pour accomplir sa mission, la Fondation fait affaire avec de nombreux établissements de santé québécois comme les hôpitaux, les CI(U)SSS et les CHSLD, entre autres. Ces partenariats innovants participent eux aussi au positionnement de la massothérapie au Québec comme étant un soin de santé à part entière.

Comme vous pouvez le constater, l’IFMQ est un autre des nombreux outils accessibles à nos membres enthousiasmés à l’idée de se perfectionner et de se professionnaliser.

Pour en savoir plus sur nos formations continues : https://www.ifmq.ca/formations-continues-massotherapie

Pour en savoir plus sur nos cours introductifs : https://www.ifmq.ca/cours-introductifs-massotherapie

Références :

  1. https://www.ifmq.ca/
  2. https://www.fqm.qc.ca/le-massager/les-approches-biomecaniques-en-massotherapie/
  3. https://www.fqm.qc.ca/le-massager/la-massotherapie-et-lanxiete-2-2/
  4. https://www.fqm.qc.ca/en/le-massager/techniques-de-massage-energetiques/

Rédacteur : Stéphane Deslauriers