Le massage à la rescousse de la personne épuisée

L’épuisement professionnel peut toucher n’importe quel individu sur le marché du travail. En fait, un travailleur sur cinq présenterait un niveau élevé de détresse psychologique. Messieurs, mesdames, avez-vous recours à la massothérapie lorsque vous êtes épuisé?

Nous avons tous entendu parler de l’épuisement professionnel, plus communément appelé burnout. Certains d’entre nous en avons fait l’expérience. On l’associe parfois à la dépression, parfois à un manque d’intérêt envers le travail. Quoi qu’il en soit, l’épuisement professionnel n’est pas une maladie à proprement parler.

Le terme a fait son apparition dans le langage médical en 1969. On le réservait alors aux personnes très engagées émotivement dans leur travail qui montraient une grande fatigue et qui en venaient à se dissocier de leur travail.

À l’époque, on croyait que l’épuisement professionnel touchait seulement les enseignants et les travailleurs de la santé comme les infirmières et les médecins. Aujourd’hui, on reconnaît l’existence de l’épuisement professionnel dans tous les milieux de travail.

Des manifestations physiques et psychologiques

On décrit l’épuisement professionnel comme une fatigue intense et une incapacité à fonctionner normalement en milieu de travail. La personne a l’impression de perdre le contrôle et de n’aboutir à aucun résultat concret.

On reconnaît trois composantes au burnout. La première est l’épuisement à proprement parler. Une fatigue s’installe et gêne le quotidien. La seconde est la dépersonnalisation. La personne commence peu à peu à se distancer de son travail. La troisième est l’absence d’accomplissement personnel dans le travail. Elle se sent inefficace, incompétente.

L’épuisement professionnel s’installe le plus souvent de manière insidieuse. En fait, tout commence par un stress intense qui devient peu à peu chronique, auquel peuvent s’ajouter certaines des manifestations physiques et psychologiques suivantes (liste non exhaustive) :

  • Troubles du sommeil;
  • Baisse d’énergie et de motivation pour le travail;
  • Fatigue profonde;
  • Troubles de mémoire et de concentration;
  • Sentiment d’être moins compétent;
  • Diminution de l’estime de soi;
  • Sentiment de ne plus être soi-même;
  • Irritabilité, colères spontanées;
  • Attitude cynique;
  • Repli sur soi;
  • Problèmes digestifs;
  • Perte ou gain de poids;
  • Douleur (migraines, douleurs musculaires, etc.).

Attention aux facteurs de risque!

Bien que l’épuisement professionnel puisse toucher n’importe qui, il faut savoir que des particularités individuelles ou d’autres facteurs contextuels peuvent contribuer à son apparition. On parle par exemple d’un manque d’autonomie, d’un soutien social déficient, d’une faible estime de soi, ou encore du fait d’être perfectionniste, d’avoir une surcharge de travail ou encore de lourdes responsabilités à l’extérieur du travail.

La massothérapie et l’épuisement professionnel

Il est aujourd’hui reconnu que le massage amène un état de bien-être et de relaxation. Il calme, il revitalise, il stimule le système immunitaire. Tous des effets intéressants dans le cas d’un épuisement professionnel.

Voici quelques-uns des bienfaits associés à la massothérapie chez la personne épuisée[i][ii][iii][iv] :

  • Meilleure estime de soi;
  • Valorisation personnelle;
  • Diminution de l’anxiété;
  • Sentiment de bien-être;
  • Réduction du stress;
  • Diminution de la pression artérielle;
  • Meilleure résistance au stress;
  • Amélioration de la qualité du sommeil.

Note : il faut savoir que toutes les approches et les techniques de massage peuvent être utilisées dans le cas d’un épuisement professionnel, à condition que le soin soit adapté à la personne et à son état de santé.

Ce que dit la recherche

Jusqu’à présent, peu d’études se sont penchées sur l’efficacité de la massothérapie chez la personne en burnout. Voici quelques données sur le sujet qui ont été publiées au cours des dernières années :

  • En Taiwan, des chercheurs ont étudié l’effet du massage chez la personne dépressive[i]. Pour ce faire, ils ont analysé les résultats de 17 études sur le sujet. Leurs conclusions : la massothérapie améliore de manière significative les symptômes de dépression. Les techniques utilisées dans les études incluaient notamment le massage suédois, les manipulations myofasciales et le shiatsu.
  • En 2010, des chercheurs ont évalué l’efficacité d’une thérapie de type « spa » dans l’amélioration des symptômes d’épuisement professionnel[v]. Cette thérapie, d’une durée de trois semaines et offerte directement dans un spa, consistait en trois à quatre traitements de 20 minutes par jour, six jours sur sept. Les traitements incluaient notamment des massages, des bains de boue et des exercices de groupe. À la fin de la thérapie, les chercheurs ont observé une amélioration marquée des symptômes d’épuisement, soit la fatigue, la détresse, la motivation et la qualité de sommeil.

Évidemment, des études plus poussées sont nécessaires pour confirmer ces résultats dans le cas précis de l’épuisement professionnel. Mais les résultats sont prometteurs!

Pour aller plus loin

[i] Cady, S. H. et Jones, G. E. (1997). Massage therapy as a workplace intervention for reduction of stress. Perceptual & Motor Skills, 84:157-158.
[ii] Delaney, J. P. et coll. (2002). The short-term effects of myofascial trigger point massage therapy on cardiac autonomic tone in healthy subjects. Journal of Advanced Nursing, 37:364-371.
[iii] Hou, Wen-Hsuan et coll. (2010). Treatment effects of massage therapy in depressed people: a meta-analysis. Journal of Clinical Psychiatry, 71(1):894-901.
[iv] Field, Thiffany. (2014). Massage therapy research review. Complementary Therapies in Clinical Practice, 20(4):224-229.
[v] Blasche, Gerjard et coll. (2010). Association of spa therapy with improvement of psychological symptoms of occupational burnout: a pilot study. Forsch Komplementmed, 17:132-136.

Rédaction ❚ KATIA VERMETTE