Actualités

Qu’est-ce que l’entretien motivationnel ?

C’est en 1983 que l’entretien motivationnel (EM) est décrit pour la première fois : c’est un style de conversation collaboratif permettant de renforcer la motivation propre d’une personne et son engagement vers le changement 1. William R. Miller et Stephen Rollnick, psychologues et professeurs d’université respectivement aux États-Unis et au Royaume-Uni, ont conceptualisé cette approche pour le traitement des dépendances à l’alcool. Aujourd’hui, beaucoup de praticiens l’utilisent dans de nombreux champs de la santé (dépendances, maladies chroniques, nutrition, santé mentale, etc.), mais également dans le secteur social et éducatif.

Une intervention en faveur de l’autonomie

Ce style d’intervention est particulièrement adapté dans les situations où une personne est ambivalente face à un changement de comportement dont le maintien a déjà, ou pourrait avoir des conséquences importantes sur sa santé ou sa situation sociale : dépendance à la cigarette, à l’alcool ou à toute autre substance, décision de faire de l’exercice physique, de retourner aux études, etc. 2

L’ambivalence est naturelle devant toute perspective de changement. Dans certains cas, un thérapeute peut avoir tendance à utiliser un réflexe correcteur, c’est-à-dire à formuler à la place de la personne des arguments en faveur du changement. Il prive ainsi la personne d’une forme d’autonomie qu’elle essaiera alors de préserver en contre-argumentant en faveur d’un non-changement. Dans l’entretien motivationnel, l’intervenant cherchera à éviter ce réflexe correcteur non productif et à soutenir l’autonomie du client.

Une conversation sur le changement

Pensez à quelque chose que vous souhaitez, avez besoin ou envisagé de changer. L’intervenant ne va pas vous donner de conseils, mais plutôt vous poser une série de questions et écouter respectueusement ce que vous allez dire :

  1. Pour quelles raisons voudriez-vous faire ce changement ?
  2. Comment pourriez-vous vous y prendre pour le mener à bien ?
  3. Quelles sont les trois meilleures raisons pour effectuer ce changement ?
  4. À quel point est-ce important pour vous de faire ce changement et pourquoi ?

L’intervenant fait alors un court résumé de ce que vous avez dit et pose une dernière question :

  1. Et maintenant, que pensez-vous faire ?

Si ces questions ne constituent pas la méthode en elle-même, elles en reflètent l’esprit : centré sur la personne, dans une atmosphère empathique et valorisante, voué à augmenter la motivation au changement en respectant l’ambivalence et en explorant les valeurs propres et les perceptions du sujet. En effet, des études ont montré que le changement intervient lorsque la personne s’appuie sur ses motivations intrinsèques. C’est ainsi que la pratique de l’entretien motivationnel suppose de développer et de mettre en application cinq compétences essentielles : poser des questions ouvertes, valoriser, refléter, résumer, informer et conseiller. 3

 

Une présentation par Dre Rachel Green

Dre Rachel Green, Ph. D. donnera une conférence le 24 mai lors du Symposium 2019 de la FQM : La massothérapie en santé intégrative.

Résumé de la conférence

Cette présentation proposera un survol expérientiel de l’entretien motivationnel (EM) et permettra aux participants d’ex­périmenter cette approche. Que ce soit en milieu privé ou en milieu institutionnel, les massothérapeutes rencontrent régulière­ment des clients qui font face à un chan­gement difficile à intégrer dans leur vie. En savoir plus sur cette approche basée sur les données probantes leur permettra non pas de devenir des thérapeutes en entretien motivationnel, mais de mieux connaître les différentes étapes du processus de changement, d’éviter d’activer le réflexe correcteur et de rester dans une zone neutre tout en maintenant la communication avec le client.

Biographie

Rachel Green, Ph. D. est psychologue, psychothérapeute et facilitatrice d’atelier en entretien motivationnel (EM) de réputation internationale. Elle est éga­lement fondatrice de Formation Dancing Gecko Training. Elle a débuté sa carrière en psychologie comme neuropsychologue (BA, Concordia University, Ph. D., Univer­sité du Québec à Montréal) avant d’être séduite par l’EM en 2006. Elle est membre du Motivational Interviewing Network of Trainers (MINT) et vice-présidente de l’Association francophone de diffusion de l’Entretien Motivationnel (AFDEM). Elle est chargée de cours à l’Université de Montréal en psychoéducation, et membre de l’Ordre des psychologues du Québec (OPQ) depuis 2001.

Dre Green a une pratique privée en psy­chothérapie, dans laquelle elle utilise l’EM, la pleine conscience, la thérapie d’Accep­tation et engagement (ACT) ainsi que l’hypnothé­rapie afin d’aider ses clients à effectuer les changements qu’ils souhaitent. Elle pratique régulièrement la méditation de pleine conscience et fait plusieurs retraites annuelles afin d’appro­fondir son expertise.

Je m’inscris au Symposium 2019 de la FQM !

Membres : téléchargez le formulaire d’inscription ou rendez-vous dans la boutique en ligne de votre Portail membres
Non-membres : téléchargez le formulaire d’inscription

RÉFÉRENCES
1. MILLER W.R., ROLLNICK S., L’entretien motivationnel – Aider la personne à engager le changement, trad. par LECALLIER D., MICHAUD P., Paris, InterEditions, 2013, p.12
2. AFDEM – L’entretien motivationnel. 2017. L’entretien motivationnel. https://www.afdem.org/entretienmotivationnel/ [consulté le 11 avril 2019].
3. AFDEM – L’entretien motivationnel. 2015. Les compétences essentielles en EMhttp://www.afdem.org/entretienmotivationnel/competences/[consulté le 11 avril 2019].

Rédaction ❚ Dominique Poirier, agente de communication