LA MASSOTHÉRAPIE ET LES NÉVRALGIES

Dossiers

VOL 36, NO. 4

Date de parution : février 2020

DOSSIER DU MOIS

Rédaction GUILLAUME ST-LAURENT

UNE NÉVRALGIE SE CARACTÉRISE PAR UNE POUSSÉE DOULOUREUSE CONSÉCUTIVE À UNE LÉSION DU SYSTÈME NERVEUX. ELLE REND LE QUOTIDIEN DES GENS AFFECTÉS PÉNIBLE, VOIRE DIFFICILEMENT SUPPORTABLE, TANT SUR LE PLAN PHYSIQUE QUE PSYCHOLOGIQUE.

S’apparentant à des décharges électriques ou des sensations de brûlure, les douleurs névralgiques se manifestent sans signes extérieurs visibles et persistent généralement sous une forme subaiguë entre deux crises. Elles comportent en ce sens un risque élevé de chronicisation lorsqu’elles ne sont pas traitées suffisamment tôt. Ces douleurs affecteraient, sous une forme persistante ou « neuropathique », jusqu’à 26 millions de personnes à travers le monde.

Heureusement, les causes des névralgies et les mécanismes qui les entretiennent sont aujourd’hui mieux compris(1). Plusieurs approches thérapeutiques non médicamenteuses, incluant la massothérapie, ont également démontré leur efficacité, et ce, en s’étayant sur de solides connaissances scientifiques.

Néanmoins, le besoin thérapeutique est loin d’être entièrement satisfait, car il n’est pas rare que les patients soient réfractaires, intolérants ou qu’ils ne répondent que partiellement aux traitements disponibles. De plus, les douleurs neuropathiques entraînent un retentissement psychosocial (fatigue, anxiété, dépression) important, qui accentue dans bien des cas les difficultés auxquelles font face les gens qui en sont atteints(2).

Le présent numéro du Massager fait le point sur les névralgies et les apports avérés de la massothérapie dans leur prise en charge. Nous dresserons d’abord un portait général de ces pathologies, c’est-à-dire de leurs symptômes et causes, pour ensuite détailler les différentes façons dont les soins peuvent être adaptés en massothérapie afin de soulager la douleur chez votre client et aménager un terrain propice à la guérison. Enfin, nous traiterons des interventions pertinentes en kinésiologie et en ergothérapie ainsi que de leur articulation possible au travail du massothérapeute.

RÉFÉRENCES
1 Kuntzer T., Decosterd I., « Douleurs neuropathiques : contexte, nouveaux outils, nouveaux médicaments », Revue Médicale Suisse, 2005, vol. 1, 30714. Repéré à : https://www.revmed.ch/RMS/2005/RMS-43/30714. 
2 Schmader K.E., « Epidemiology and impact on quality of life of postherpetic neuralgia and painful diabetic neuropathy », The Clinical Journal of Pain, 2002, n. 18, vol. 6, p. 350-4.
 

FÉVRIER 2020 LE MASSAGER