Actualités

Si vous passez le plus clair de votre temps devant un ordinateur, vous êtes sujet aux troubles musculosquelettiques qui touchent près d’un Québécois sur trois. Quel rôle peut jouer la massothérapie pour vous aider à surmonter ces maux ?

Vous passez votre journée de travail devant un ordinateur. Durant vos pauses, vous consultez votre téléphone cellulaire. Le soir, pour vous détendre, vous naviguez sur Internet à l’aide de votre tablette. Petit à petit, vous commencez à ressentir de l’inconfort, des engourdissements, voire de la douleur au cou, au dos, au poignet du bras qui tient la souris. Vous remarquez que l’amplitude de vos mouvements se réduit. Ce sont des indices de l’apparition de troubles musculosquelettiques.

Les troubles musculosquelettiques les plus fréquents

Tendinite, épicondylite, bursite, syndrome du canal carpien, syndrome vibratoire, maux de dos : ce sont les troubles musculosquelettiques les plus fréquents. La position statique et les mouvements répétitifs constituent des facteurs de risque. À cela s’ajoute la charge cervicale imposée par la position de la tête telle qu’adoptée par les utilisateurs de tablettes et de téléphones cellulaires. Savez-vous que, lorsqu’on se tient la tête penchée à 45 degrés, cela équivaut à une charge de 22 kg ; à 60 degrés, une charge de 27 kg ? Certains chercheurs parlent alors de Text neck1.Tous ces processus sont insidieux, car ils s’installent progressivement, et c’est souvent lorsque les douleurs deviennent omniprésentes que la personne consulte.

Les bienfaits de la massothérapie

Dès l’apparition des premiers symptômes, la massothérapie peut jouer un rôle préventif et éviter les complications. En premier lieu, elle permet d’atténuer les pressions liées à la mauvaise posture.

En outre, parmi ses bienfaits, elle soulage le mal de dos, rend les muscles plus souples, aide au relâchement des tensions et favorise une plus grande amplitude des mouvements.

Enfin, elle contribue au soulagement de la douleur chronique, de la compression des nerfs — dont le nerf médian impliqué dans le syndrome du canal carpien — de l’inflammation des tissus et des points gâchettes (trigger points).

*La massothérapie se veut une approche complémentaire qui, lorsqu’elle est adaptée à l’état de santé d’une personne et pratiquée par un massothérapeute bien formé et compétent, peut aider à soulager les symptômes de plusieurs maladies, dont les maux provoqués par une longue période d’utilisation de l’ordinateur. Elle s’inscrit donc dans une vision d’interdisciplinarité et devrait être prodiguée en complémentarité d’autres disciplines en santé (médecine, physiothérapie, chiropractie, etc.).

Ce que dit la recherche

  • Dans une étude menée en Pologne2, les chercheurs ont évalué les effets comparés du massage sur chaise et de la musique de relaxation sur 124 participants. Le massage sur chaise s’est avéré efficace pour prévenir le surmenage musculosquelettique provoqué par la position assise prolongée, ainsi que pour diminuer l’inconfort de la colonne vertébrale et des membres supérieurs.
  • Dans une revue systématique et une méta-analyse publiée en 20143, les chercheurs ont analysé les résultats de 15 études concernant les effets de la massothérapie sur la douleur du cou. Ils rapportent un effet immédiat sur la réduction de la douleur.

Des pistes à explorer

La massothérapie aide à soulager les symptômes, mais ne guérit pas les maux. Une partie de la solution réside donc dans le changement de certaines habitudes :

  • Prenez régulièrement des pauses et profitez-en pour bouger.
  • Aménagez votre poste de travail de façon ergonomique.
  • Effectuez régulièrement des exercices ciblés pour le travail de bureau, mais qui s’appliquent à tout utilisateur d’appareils électroniques.

 

Pour aller plus loin

1. Cuéllar, J.M., Lanman, T.H. (2017). Text neck: an epidemic of the modern era of cell phones? The Spine Journal, 17(6):901-902.
2. Cabak A., Mikicin M., Łyp M., Stanisławska I., Kaczor R., Tomaszewski W. (2017) Preventive chair massage with algometry to maintain psychosomatic balance in white-collar workers. In: Pokorski M. (eds) Clinical Management of Pulmonary Disorders and Diseases. Advances in Experimental Medicine and Biology, vol. 1022. Springer.
3. Cheng Y.H., Huang G.C. (2014). Efficacy of massage therapy on pain and dysfunction in patients with neck pain: a systematic review and meta-analysis. Evidence-Based Complementary and Alternative Medicine, 2014:1-13.

Rédaction ❚ Catherine Houtekier, rédactrice et réviseure professionnelle