Le Massager

Lors de mes ateliers à la Fédération québécoise des massothérapeutes, on me demande souvent si le temps investi par un massothérapeute sur un blogue en vaut la peine. La réponse est OUI !

Un blogue bien fait, visant une clientèle ciblée stratégiquement, peut effectivement rapporter gros, tant :

  1. au niveau du référencement naturel (la position de votre site Web dans les résultats des moteurs de recherche comme Google. C’est une bonne pratique « SEO », puisque le blogue :

    1. contribuera à renouveler la date de mise à jour de votre site, lors de chaque publication, ce qui est positif aux yeux des robots d’indexation;
    2. augmentera le nombre de liens internes et externes entrants sur votre site, via les hyperliens intégrés dans vos articles ou via le partage des publications dans les réseaux sociaux;
    3. augmentera le nombre de mots clés rattachés à votre site;
    4. facilitera la création d’une liste d’abonnés ou de visiteurs récurrents, puisque l’ajout de contenu intéressant de façon régulière suscitera l’intérêt;
    5. augmentera vos chances d’être découvert par d’autres, boostera votre visibilité dans l’écosystème numérique, notamment grâce au partage des publications dans les réseaux sociaux. L’étendue de votre « portée » sera également considérée favorable au meilleur référencement par les moteurs de recherche.
  2. au niveau de votre image de marque personnelle (la publication régulière d’articles, de vidéos, ou de photos sur votre blogue vous positionnera aux yeux des lecteurs comme expert dans votre domaine),

  3. au niveau marketing relationnel (chaque publication vous permettra d’entrer éventuellement en contact et d’interagir avec les clients ou les lecteurs via les commentaires ou questions émises à la suite de la publication de vos articles.)

Bloguer, c’est quoi en fait ?

L’expression article de blogue donne parfois l’impression que bloguer veut nécessairement dire écrire un texte pour le diffuser en ligne.

Bloguer, c’est publier du contenu – quelle qu’en soit sa forme, son format – sur un site Web. Un blogue mettra de l’avant le plus souvent une thématique générale et c’est selon celle-ci que le blogueur pourra livrer aux lecteurs ses conseils et recommandations entourant différents sujets liés, entre autres, à la thématique.

Le contenu d’un blogue est variable et peut prendre différentes formes d’une publication à l’autre (tantôt des textes, des images, des infographies, tantôt des vidéos, etc.)

Le contenu d’un blogue doit être original (produit par le ou les blogueurs), mais peut proposer la découverte d’autre contenu en ligne (produit par d’autres blogueurs ou d’autres médias).

Par exemple, un blogueur massothérapeute pourrait se filmer lui-même en train de masser un client pour démontrer une technique de massage particulière et ensuite diffuser cette vidéo sur son blogue.

Cependant, s’il n’a pas le temps de se filmer lui-même, il pourrait tout aussi écrire un court article sur sa découverte « coup de cœur vidéo » du mois. Il pourrait ainsi écrire un court texte de 250-300 mots expliquant à quel point il a été impressionné par une vidéo portant sur le massage et recommander aux lecteurs d’en faire le visionnement en leur fournissant l’hyperlien de la vidéo en question dans son « post ».

Le principe s’applique également pour les textes, les photos et les infographies.

Cette alternative éditoriale est donc souvent préconisée par les blogueurs en manque de temps pour produire du contenu original.

« Oui, mais je n’ai pas le temps ! »

Plusieurs facteurs vont faire varier le temps nécessaire à la tenue d’un blogue. Parmi les plus fréquents, on compte la fréquence de publication, le format des publications (articles, images, vidéo), le temps de production des contenus (la longueur des articles ou la durée des vidéos), l’efficacité et l’organisation, l’ampleur des efforts de promotion des nouvelles publications fournis par le blogueur dans les réseaux sociaux, ou encore le temps alloué à la modération des commentaires et réponses aux questions des lecteurs.

Cela étant dit, démarrer un blogue est beaucoup plus simple que l’on peut l’imaginer.

Il s’agit simplement d’être structuré et de commencer vraiment doucement.

Si vous n’avez pas beaucoup de temps ni d’intérêt pour la démarche, mais que vous avez notamment à cœur l’amélioration du trafic sur votre site Web, commencez par les quelques étapes suivantes :

  1. Étudiez le « terrain ». Pour ceux qui ont envie de bloguer, j’aurais tendance à recommander d’abord de découvrir d’autres blogues déjà existants pour s’inspirer et ainsi voir les possibilités au niveau des types de publications. Visitez entre autres des sites respectés du secteur des soins/détente ou encore des vidéos d’experts reconnus. En quelques heures, vous aurez déjà identifié plusieurs sources d’inspiration intéressantes.
  2. Commencer par viser une fréquence très basse, par exemple trimestrielle, et mettez les dates de publication à votre calendrier. Une publication aux trois mois, ce n’est pas très prenant et c’est quand même mieux que rien puisque cela vous permettra de mettre en place un modus operandi et de vous familiariser avec la plateforme d’édition (CMS) de votre site Web. Et qui sait, peut-être le goût d’augmenter la cadence viendra.
  3. Promouvez des articles ou vidéos déjà produits par d’autres. Cela vous évitera de mettre beaucoup de temps pour produire du contenu original, tout en vous donnant quand même l’opportunité d’entrer en communication avec vos visiteurs. Prenez soin de promouvoir des contenus qui s’adressent à la même clientèle que celle que vous visez pour vos propres services ! Lors de la publication, prenez également soin de mettre les lecteurs en contexte en précisant pourquoi vous recommandez les contenus sélectionnés. Donnez toujours votre source, par souci de respect des droits d’auteurs.
  4. Choisissez les contenus « des autres » en fonction de vos mots clés stratégiques. Autrement dit, si les clients vous trouvent en cherchant les mots acupression+Montréal, il est judicieux de suggérer à vos visiteurs, à titre d’exemple, des vidéos sur les différents bienfaits de l’acupression, les fameux points de pression ou encore la montée de la popularité de cette technique à Montréal.

Bonne chance à tous et à toutes !

Par Karina Brousseau

Consultante en marketing numérique

karina.brousseau@me.com

Des idées de sujets pour mes prochains articles portant sur le marketing numérique ?
Écrivez-moi !

 

RETROUVEZ LES DIFFÉRENTS VOLUMES DU MASSAGER DANS VOTRE PORTAIL MEMBRES