Deep Flow

Qu’est-ce que le Deep Flow ?

Plutôt qu’une technique de massothérapie à proprement parler, le Deep Flow est une approche basée sur une vision globale de la thérapie manuelle et sur la prise de conscience corporelle de la personne.

L’approche implique un travail du tissu myofascial, à savoir les muscles et les fascias*. Il fait également intervenir différentes techniques de respiration, en plus de tenir compte des déséquilibres au niveau de l’alignement postural, par exemple l’alignement observé entre l’oreille et les os de l’épaule, de la hanche et de la cheville.

Il est possible d’appliquer la vision Deep Flow à toutes les techniques de massothérapie.

*Le fascia est une membrane de tissu conjonctif innervé et vascularisé qui enveloppe et relie les différentes structures du corps entre elles. 


Quels sont les bienfaits du Deep Flow ?

Puisque la prise de conscience est au cœur du Deep Flow, les gens ressortent généralement de la séance avec la sensation de s’être réapproprié leur corps. Plusieurs réalisent également qu’ils peuvent avoir un plus grand impact sur eux-mêmes qu’ils ne le pensaient.

Voici quelques autres bienfaits découlant de l’approche :

  • Soulagement de la douleur
  • Amélioration de la mobilité du tissu myofascial et des articulations
  • Diminution des raideurs myofasciales et articulaires
  • Amélioration de la posture
  • Détente et relaxation

L’approche s’adapte facilement aux différentes limitations physiques et conditions de santé d’une personne. Elle peut donc s’utiliser auprès de nombreuses clientèles. Son succès dépendra cependant de la volonté de l’individu à s’investir dans le soin qu’il reçoit, que ce soit avec le massothérapeute pendant la séance ou à la maison, entre les rendez-vous.

 

Contre-indications

Certaines contre-indications générales au massage s’appliquent également au Deep Flow. En voici quelques-unes :

  • Infection active
  • Fièvre
  • Plaie ouverte
  • Fracture

Il est à noter que le massothérapeute procède toujours à une collecte d’informations auprès du client avant de commencer la séance. Ces renseignements lui serviront, entre autres, à identifier les contre-indications au massage. Au besoin, le massothérapeute pourra diriger la personne vers une ressource médicale ou ajuster son soin en conséquence afin d’en assurer la sécurité.  

 Deep Flow

Déroulement de la séance

Un soin de massothérapie intégrant l’approche Deep Flow peut se dérouler sur une table ou une chaise de massage, ou encore sur un futon. La séance peut également avoir lieu sur un banc ajustable appelé benchwork ou pendant que la personne est en mouvement (p. ex. lors d’une séance de yoga). Le praticien peut travailler par-dessus les vêtements ou directement sur la peau. L’utilisation d’huile de massage est possible.

Le massothérapeute commencera par une collecte d’informations en interrogeant son client et en lui faisant remplir un questionnaire santé afin de faire le point sur son état général, sa façon d’habiter son corps et ses habitudes de vie. Ces informations aideront le massothérapeute à adapter son intervention.

Par la suite, le praticien procédera à une observation de l’alignement postural. Cette étape peut s’effectuer alors que le client est debout, assis ou couché, et fournira des renseignements sur la problématique vécue par la personne. Par exemple, l’évaluation de l’alignement postural en position couchée permettra au massothérapeute de déterminer les zones de tension ou les limitations associées à une mauvaise posture de sommeil et ainsi d’intervenir plus efficacement.

Le soin se poursuivra avec différentes approches et techniques de massothérapie ciblées par le massothérapeute (p. ex. points gâchette, massage suédois, shiatsu, kinésithérapie, massage californien, etc.), auxquelles il appliquera la vision Deep Flow. Une grande importance sera accordée au tissu myofascial, à la respiration de la personne et à l’alignement postural.

Une des particularités du Deep Flow est la participation active du client pendant le soin. Tout au long de la séance et au fil des mouvements, des manœuvres et des respirations, la personne sera amenée à prendre conscience de son corps, de ses limitations et de ses douleurs, et de s’investir pleinement dans son suivi en massothérapie. À terme, le Deep Flow vise à outiller le client afin de le rendre le plus autonome possible dans la gestion de ses douleurs et de ses limitations au quotidien.

Un soin de massothérapie intégrant le Deep Flow peut être très court (15 minutes) ou durer 60 à 90 minutes, selon les besoins. Il est possible que plus d’un rendez-vous soit nécessaire.

 

POUR PLUS D’INFORMATIONS 

Les bienfaits de la massothérapie

La massothérapie en oncologie

Qu’est-ce que la kinésithérapie ?

Les techniques de massothérapie

La massothérapie adaptée à différentes conditions de santé

Comment choisir un massothérapeute ?

Assurances et remboursement

La formation en massothérapie