Le massage aux pierres chaudes ou froides : une expérience bienfaisante en conditions contrôlées

Le ou la massothérapeute dépose délicatement une pierre à massage sur le dos bien hydraté de la personne qui reçoit le soin Dossiers

L’utilisation de pierres chaudes ou froides peut constituer une technique de massothérapie en soi, ou encore venir en complément d’une autre technique. Pour qui ne l’a jamais expérimenté, petit tour d’horizon des bienfaits anticipés du massage aux pierres chaudes ou froides, des contre-indications, ainsi que des précautions qui seront prises par le ou la massothérapeute pour vous faire vivre une expérience à la fois sécuritaire et ressourçante.

De multiples bienfaits

C’est du côté des sites Web d’organisations reconnues en massothérapie, plutôt que de celui des études scientifiques, que l’on peut se documenter sur les bienfaits du massage aux pierres chaudes ou froides. En effet, un seul essai randomisé contrôlé, publié en 2019, s’est penché sur les effets de cette technique sur la qualité du sommeil chez une cohorte de soixante participants en traitement d’hémodialyse. La cohorte a été divisée en deux groupes égaux : le groupe expérimental a reçu 12 soins de massothérapie à l’aide de pierres volcaniques chaudes, tandis que le groupe témoin recevait les soins habituels sans massothérapie. La qualité du sommeil, mesurée à l’aide de l’Indice de qualité du sommeil de Pittsburgh (PQSI), s’est avérée significativement meilleure chez les participants du groupe expérimental [1].

L’American Massage Therapy Association (AMTA) indique que le massage aux pierres chaudes s’avère efficace, par exemple dans le cas d’une entorse, d’une foulure ou d’une bursite aiguë, en contribuant au soulagement de la douleur associée à ces affections [2]. Elle explique que l’utilisation alternée de pierres chaudes et de pierres froides peut réduire l’inflammation et la congestion dans des régions spécifiques. Les pierres froides, quant à elles, peuvent démontrer leur efficacité dans les cas d’affections chroniques et aiguës, telles que les blessures et les inflammations, car elles contribuent à évacuer la chaleur du corps et permettent donc au client ou à la cliente de détendre la zone affectée. En outre, l’AMTA mentionne que les massothérapeutes peuvent utiliser des pierres froides pour le travail sur les points gâchettes. Enfin, l’utilisation des pierres froides constituera une composante de choix en cas de migraine, en s’attaquant à sa composante vasculaire. À cette fin, les pierres contribueront à réduire le flux sanguin surabondant vers la tête et le cerveau, normalisant ainsi la circulation sanguine [3].

De nécessaires précautions

Pour garantir votre sécurité et votre bien-être, le ou la massothérapeute prendra notamment les précautions suivantes :

  • S’assurer, en faisant passer le questionnaire de santé, que vous ne présentez aucune contre-indication à recevoir ce type de massage.
  • S’assurer que vous bénéficiez d’une hydratation adéquate, non seulement en vous proposant de l’eau avant, pendant et après le soin, mais également en hydratant votre peau avant l’application des pierres.
  • Afin de prévenir les brûlures et les chocs thermiques, prendre garde à la température des pierres en utilisant le bon équipement. Dans le cas des pierres chaudes, ces dernières seront réchauffées dans une eau entre 43 et 54 degrés Celsius (110 à 130 degrés Fahrenheit), dans un appareil conçu à cette fin, et non dans un four à micro-ondes ou une mijoteuse. Les pierres froides seront quant à elles placées dans un réfrigérateur ou un bac à glace pour atteindre une température qui ne sera pas plus froide que – 3 degrés Celsius (25 degrés Fahrenheit). En outre, si le ou la massothérapeute utilise des pierres chaudes et froides en alternance, il ou elle prendra la précaution de réchauffer ses mains avant d’installer les pierres chaudes, afin de juger de leur température avec précision.
  • Lors de la pose des pierres chaudes, s’assurer de placer un tissu entre les pierres et la peau, toujours pour éviter les brûlures.
  • Maintenir une bonne communication tout au long du soin, afin que vous puissiez manifester tout inconfort, et ce sans attendre.
  • Terminer par les pierres froides lorsque le soin utilise en alternance le chaud et le froid, afin de prolonger la réduction de l’inflammation et de la congestion sanguine ou lymphatique dans la zone traitée.

D’incontournables contre-indications

Instiller le chaud ou le froid peut être très bienfaisant, mais la technique n’est pas appropriée pour tout le monde. Ainsi, il est important de faire preuve de transparence sur votre condition de santé lors de l’entretien qui précède le soin. Le massage aux pierres chaudes ou froides ne doit pas être administré notamment dans les cas suivants :

  • Diabète
  • Cancer
  • Problèmes respiratoires ou cardiaques
  • Grossesse
  • Eczéma
  • Intervention chirurgicale récente
  • Épilepsie
  • Neuropathie

Parfois, votre condition peut ne pas s’opposer à l’application de cette technique, mais requérir son adaptation, que ce soit en matière de température des pierres ou du temps de pose.

La massothérapie se veut une approche complémentaire qui s’inscrit dans la gestion globale de la santé. Pour être efficaces et sécuritaires, les soins de massothérapie doivent être adaptés à votre condition et à vos besoins, et être prodigués par un massothérapeute compétent et bien formé. Pour un massage de qualité, choisissez un massothérapeute agréé ou une massothérapeute agréée! À noter que le moteur de recherche avancée dans le site de la FQM permet de choisir la technique complémentaire Massage aux pierres chaudes.

Références

[1] Ghavami, H., Shamsi, S. A., Abdollahpoor, B., Radfar, M., et Khalkhali, H. R. (2019). Impact of hot stone massage therapy on sleep quality in patients on maintenance hemodialysis: A randomized controlled trial. Journal of research in medical sciences: the official journal of Isfahan University of Medical Sciences, 24, 71. https://doi.org/10.4103/jrms.JRMS_734_18

[2] American Massage Therapy Association. (2010, 1er septembre). (Don’t) feel the burn: hot stone massage. https://www.amtamassage.org/publications/massage-therapy-journal/hot-stone-massage/

[3] American Massage Therapy Association. (2014, 19 août). Cold stone therapy for migraine headaches. https://www.amtamassage.org/publications/massage-therapy-journal/cold-stone-therapy-for-migraine-headaches/

Rédaction : Catherine Houtekier, M.B.S.I., rédactrice agréée et réviseure