La massothérapie au secours des télétravailleurs

teletravail-massotherapie-douleur Dossiers

Avec l’instauration massive du télétravail en réaction au confinement généralisé qu’a exigé la crise de la Covid-19, de nombreux travailleurs ont vu leur mode de vie changer du jour au lendemain. Cette façon de travailler comporte de nombreux avantages dont plusieurs ont été répertoriés par Laurent Taskin, docteur en sciences économiques et de gestion et professeur de management, dans un document publié en 2021 [1]. Parmi ceux-ci se trouvent la réduction des déplacements, l’accroissement de la productivité et l’accroissement de la qualité de vie au travail (flexibilité d’horaire, conciliation vie privée/vie professionnelle, bien-être, etc.).

Pourtant, le télétravail cause aussi bien des maux ! Heureusement, la massothérapie peut être une approche intéressante pour en soulager plus d’un.

Télétravail, ergonomie et statisme

Parmi les aspects moins reluisants du télétravail se trouvent les problèmes musculosquelettiques causés par une ergonomie de bureau déficiente. En mars 2020, lorsque tout s’est arrêté, les gens dont l’emploi le permettait ont rapidement dû s’installer à la maison afin de poursuivre leur boulot. À ce moment, à peu près personne ne s’attendait à ce que cette situation se poursuive à long terme. Les postes de travail ont donc été improvisés rapidement. Au diable le confort ! Il fallait poursuivre le travail. Comptoir de cuisine, salon, chambre de bébé et même garde-robe (oui oui !) ont été transformés en bureau. Près de trois ans plus tard, bien que certains travailleurs aient amélioré leur espace de travail (souvent pour gagner en tranquillité), peu ont jugé essentiel d’investir pour améliorer leur ergonomie.

Or, à la longue, une mauvaise posture de travail a toutes les chances de provoquer des douleurs et tensions sur le corps. Une étude publiée sur la plateforme d’archive ouverte HAL[2] démontre d’ailleurs l’augmentation ou l’apparition d’une lombalgie (douleurs ou courbatures dans la région du bas du dos) chez 10,4% des travailleurs consultés. Ce problème s’était développé à la suite de la modification de l’organisation de leur travail liée au confinement.

Le télétravail a aussi modifié la fréquence des déplacements et des mouvements des gens. N’ayant plus besoin de se lever pour s’adresser à des collègues ou pour se rendre à des réunions, les heures passées en position assise devant l’écran se sont allongées. Selon un article publié par le Centre Patronal SST[3], « la principale problématique avec le statisme, c’est la diminution de l’oxygénation des tissus en raison d’une irrigation moindre due aux contractions musculaires pour maintenir la posture. Que la posture soit debout ou assise, l’ajout de mouvements de flexion ou de rotation augmente les forces exercées sur les structures. Le statisme est l’une des causes principales des maux de dos chez le personnel de bureau. »

Télétravail, lien social et stress

Selon un rapport publié par l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) [4] mis à jour en juillet 2020, il est reconnu que le télétravail peut aussi transformer les rapports sociaux avec les collègues de travail ainsi qu’avec les supérieurs immédiats. Ces transformations peuvent engendrer un impact considérable au niveau de l’accès à du soutien des collègues et des supérieurs, entre autres sur le plan émotionnel (centré sur la personne, comme l’écoute, le respect, l’empathie).

Ce rapport de l’INSPQ énonce aussi plusieurs exemples d’effets négatifs qui peuvent engendrer du stress :

  • Chevauchement des tâches professionnelles et personnelles;
  • Augmentation de la charge mentale en raison de la multiplicité des demandes et du manque de ressources pour y répondre;
  • Pour le personnel ayant des enfants (en contexte de confinement), la nécessité de concilier la charge de travail et la charge familiale et, surtout, de prendre soin des enfants tout en travaillant;
  • Pour les aidants naturels : s’occuper des membres de la famille qui ont besoin d’aide et de soutien (ex. : parents aînés, conjoint malade);
  • Le risque de l’hyperconnexion au travail (ex. : téléconférences en continu, téléphone cellulaire constamment ouvert, demandes courriel ou autres qui arrivent à des heures inhabituelles).

La massothérapie pour soulager ces maux

La massothérapie apporte plusieurs bienfaits tant sur le plan physique que pour le bien-être mental. Elle apporte un soulagement aux maux de dos et un relâchement des tensions. Elle permet aussi d’apaiser et de calmer, elle contribue à la réduction du stress et diminue l’anxiété.

Il semble évident que le télétravail est un mode de vie qui va perdurer. Il n’atteindra pas les niveaux que nous avons connus en 2020 et 2021, mais tant les employeurs que les employés semblent y avoir trouvé suffisamment d’avantages pour à tout le moins opter pour une formule hybride. Les télétravailleurs devront certainement porter une attention particulière aux éléments négatifs mentionnés ci-dessus et y apporter les changements nécessaires, mais ils peuvent aussi compter sur les bienfaits de la massothérapie pour soulager leurs maux.

Références : 

[1] https://dial.uclouvain.be/pr/boreal/object/boreal:254359

[2] https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-03116779/

[3] https://www.centrepatronalsst.qc.ca/media/1964/p-9-11_conv_dec_19.pdf

[4] https://www.inspq.qc.ca/sites/default/files/publications/3040-teletravail-pandemie-covid19.pdf

Rédaction : Mariane Chartrand