De l’importance de la recherche en massothérapie

Deux femmes effectuent des recherches en bibliothèque Dossiers, Recherche scientifique

La FQM a notamment pour mission de s’assurer de la compétence professionnelle des massothérapeutes et de promouvoir les bienfaits de la massothérapie. Ces deux volets impliquent des standards pédagogiques élevés et une intégration des résultats de la recherche scientifique, que l’on appelle aussi données probantes, dans la pratique. Petite incursion dans ce vaste monde.

Quand la recherche scientifique s’impose

En avant-propos de l’ouvrage Massage Therapy: integrating Research and Practice (2012), on indique ceci : « L’avenir de la massothérapie repose sur la capacité des massothérapeutes – et pas seulement des chercheurs – à comprendre l’importance d’une recherche de qualité et de son influence sur leur pratique. » (traduction libre) [1].

Mais de quoi parle-t-on exactement? Le Thésaurus de l’activité gouvernementale du Québec définit la recherche scientifique comme « un effort systématique de compréhension, provoqué par un besoin ou une difficulté dont on a pris conscience, s’attachant à l’étude d’un phénomène complexe, dont l’intérêt dépasse les préoccupations personnelles et immédiates, le problème étant posé sous forme d’hypothèse. » [2]

On comprend donc que la recherche est un processus rigoureux, et que, dans une perspective de pratique fondée sur les données probantes, ce sont ses résultats qui alimentent l’amélioration continue de la pratique et nourrissent le raisonnement clinique, en massothérapie comme dans les autres domaines. Pour que les résultats méritent le statut de « données probantes », ils doivent cependant être issus d’une démarche expérimentale précise, dont l’essai randomisé contrôlé constitue l’étalon. Dans ce type d’étude, il s’agit en somme de répartir les participants en deux groupes de façon aléatoire : le groupe contrôle reçoit l’intervention, tandis que le groupe témoin reçoit un placebo. On pourra alors constater les effets réels de l’intervention.

Où trouver les résultats de la recherche scientifique?

Par quelle voie les résultats de recherche sont-ils diffusés? Essentiellement par la publication d’articles scientifiques dans des périodiques revus par les pairs. Or, ces périodiques sont légion, et il est difficilement envisageable d’en faire le tour par soi-même pour rester à l’affût des données probantes en émergence. Pour en obtenir un aperçu, rien ne vaut alors une incursion dans la plus grande base de données gratuite en santé, PubMed, produite par la National Library of Medicine (États-Unis).

Voici la combinaison de critères permettant de bâtir une stratégie fructueuse : le sujet principal Massage + une exploration des publications des 5 dernières années + une sélection des études les plus synthétiques et les plus rigoureuses, soit les méta-analyses, les revues systématiques et les revues de la littérature. Résultat : un total de plus de 700 études qui témoignent de la vitalité de la recherche en massothérapie, et ce dans tous les domaines où elle intervient.

La hiérarchie des données probantes

Le Consortium national de formation en santé donne des explications détaillées concernant la hiérarchie des études scientifiques sous la forme de définitions [3]. Ainsi, plutôt que les études individuelles, portant sur un très petit nombre de participants, on va préférer des revues systématiques ou des méta-analyses, qui rassemblent les résultats d’études similaires à la méthodologie rigoureuse – souvent des essais randomisés contrôlés – formant ainsi une immense cohorte, donc aboutissant à des résultats plus concluants. On s’intéressera également aux revues de littérature qui synthétisent les connaissances. Chaque fois qu’il en existe, ce sont ces types d’études qui alimentent les rubriques Ce qu’en dit la recherche dans les billets de blogue de la FQM.

Références

[1] Dryden, T. et Moyer, C. A. (2012). Massage Therapy: Integrating Research and Practice. Champaign, IL. : Human Kinetics.

[2] Québec. « Recherche scientifique » dans Thésaurus de l’activité gouvernementale. https://www.thesaurus.gouv.qc.ca/tag/terme.do?id=10599

[3] Consortium national de formation en santé – Volet Université d’Ottawa. (2017). Enrichissement professionnel – Intégrer les données probantes à notre pratique quotidienne : un défi réalisable. https://www.cnfs.ca/media/attachments/2018/05/10/cnfs_fiche_rsum_01_donnes_probantes_r07.pdf

Rédaction : Catherine Houtekier, M.B.S.I., rédactrice agréée et réviseure