Actualités,Le Massager

VOL 36, NO. 2

Date de parution : août 2019

DOSSIER DU MOIS

RÉDACTION ❚ KATIA VERMETTE

❚ L’ABC DES MAUX DE TÊTE

❚ LA PRISE EN CHARGE DES MAUX DE TÊTE

❚ LA MASSOTHÉRAPIE CHEZ LA PERSONNE SOUFFRANT DE MAUX DE TÊTE

❚ L’APPORT DE LA POLARITÉ EN PRÉSENCE DE MAUX DE TÊTE

❚ CE QUE DIT LA RECHERCHE

 

LA MASSOTHÉRAPIE ET LES MAUX DE TÊTE

SELON L’OMS, LES MAUX DE TÊTE, OU CÉPHALÉES, AFFECTERAIENT CHAQUE ANNÉE ENTRE 50 % ET 75 % DES ADULTES ÂGÉS DE 18 À 65 ANS1. LA CÉPHALÉE DE TENSION ET LA MIGRAINE SONT LES FORMES LES PLUS FRÉQUEMMENT OBSERVÉES DANS LA POPULATION. POURTANT, ON RECONNAÎT PLUS D’UNE CENTAINE DE MAUX DE TÊTE DIFFÉRENTS DONT L’IMPACT SUR LA QUALITÉ DE VIE VARIE EN FONCTION DE LA PATHOLOGIE ET DE LA PERSONNE QUI EN SOUFFRE.

Souvent, les maux de tête seront incommodants, sans plus. C’est le cas par exemple des céphalées de tension épisodiques. Parfois, comme dans le cas de migraines, la douleur sera carrément invalidante et forcera ceux et celles qui en souffrent à s’absenter de l’école ou du travail. Dans ce cas, la qualité de vie en sera donc grandement affectée.

En 2010-2011, un rapport de Statistique Canada a mis en lumière l’impact des migraines sur les activités de la vie quotidienne2. Selon les données recueillies, les trois quarts (76 %) des répondants vivant avec des migraines ont indiqué que la douleur perturbait leur sommeil alors que le quart (26 %) avaient ressenti une douleur suffisamment importante pour les empêcher de vaquer à leurs activités quotidiennes. En outre, huit personnes sur dix présentant des migraines (83 %) ont déclaré des symptômes de dépression légers à modérés.

Vu l’impact considérable que peuvent avoir les maux de tête dans la vie d’un individu, une prise en charge individualisée s’impose. Parmi les options disponibles, on retrouve la médication, la modification de certaines habitudes de vie, l’identification des déclencheurs de la migraine et le recours à des approches complémentaires, comme la massothérapie.

Dans le cadre de ce dossier portant sur la massothérapie et les maux de tête, nous distinguerons la céphalée de tension et la migraine. Nous aborderons la prise en charge des maux de tête dans une optique d’interdisciplinarité. Nous présenterons par la suite des outils qui vous permettront de mieux adapter votre soin de massothérapie à une clientèle souffrant de maux de tête. Finalement, nous survolerons la littérature scientifique sur le sujet.

Bonne lecture !

 

RÉFÉRENCES
1 Organisation mondiale de la santé (2011). Atlas of headache disorders and resources in the world 2011 [PDF]. Repéré à https://www.who.int/mental_health/management/who_atlas_headache_disorders.pdf?ua=1 |
2 Statistique Canada (juin 2014). Rapports sur la santé : Prévalence de la migraine chez la population à domicile au Canada [PDF]. Repéré à https://www150.statcan.gc.ca/n1/fr/pub/82-003-x/2014006/article/14033-fra.pdf?st=tem2l3YG