La réglementation de la massothérapie ne va pas assez loin pour protéger les Québécois, selon la Fédération québécoise des massothérapeutes

Revue de presse

«Il n’y a aucun contrôle sur quoi que ce soit», prévient la présidente du conseil d’administration de la FQM.

Voir la revue de presse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*