Une approche intéressante pour améliorer la qualité de vie

La sclérose en plaques est une maladie neurologique chronique dont les symptômes sont imprévisibles et affectent grandement la qualité de vie de ceux et celles qui en souffrent. Comment la massothérapie peut-elle aider?

La sclérose en plaques affecterait une personne sur 385 au pays, ce qui en fait la maladie neurologique la plus fréquente chez les jeunes Canadiens. On la diagnostique généralement entre l’âge de 15 et 40 ans, chez les femmes trois fois plus souvent que chez les hommes.

On considère la sclérose en plaques comme une maladie auto-immune, dans laquelle le système immunitaire s’attaque au système nerveux central. L’atteinte vise plus précisément la myéline, cette gaine qui protège les fibres nerveuses. Les dommages à la myéline entraînent une inflammation et, éventuellement, une perturbation dans la transmission de l’influx nerveux qui se manifestent par des symptômes pouvant varier d’une personne à l’autre (liste non exhaustive) :

  • Fatigue extrême;
  • Troubles de la coordination;
  • Fourmillements;
  • Problèmes cognitifs;
  • Spasticité[1];
  • Douleur;
  • Tremblements;
  • Troubles visuels.

Selon la forme de sclérose en plaques qui est diagnostiquée chez l’individu, les symptômes cognitifs, moteurs et sensoriels apparaîtront de manière cyclique ou seront permanents et progressifs.

Pour connaître les différentes formes de sclérose en plaques, cliquez ici.

La massothérapie et la sclérose en plaques

En raison de sa vision holiste, la massothérapie constitue une approche des plus intéressantes pour la personne qui souffre de sclérose en plaques. D’ailleurs, une revue de littérature révélait en 2009 que la massothérapie était l’une des approches complémentaires auxquelles les patients avaient le plus souvent recours pour soulager certains symptômes de la maladie[2].

Parmi les bienfaits de la massothérapie chez la personne souffrant de sclérose en plaques, notons une diminution du stress, de la fatigue et de la douleur liés à la maladie, de même qu’une amélioration de la qualité de vie, de l’estime de soi et de l’image corporelle.

Il est à noter que toutes les approches et techniques en massothérapie peuvent s’adapter à la personne vivant avec la sclérose en plaques*.

* La massothérapie se veut une approche complémentaire qui, lorsqu’elle est adaptée à l’état de santé d’une personne et pratiquée par un massothérapeute bien formé et compétent, peut contribuer à la prise en charge de plusieurs maladies, dont la sclérose en plaques. La massothérapie ne remplace pas un traitement médical, mais s’inscrit dans une vision d’interdisciplinarité et devrait être prodiguée en complémentarité d’autres disciplines en santé (médecine, soins infirmiers, physiothérapie, chiropractie, etc.).

Ce que dit la recherche

Plusieurs études ont démontré l’efficacité de la massothérapie pour atténuer les symptômes de la sclérose en plaques. En voici deux qui retiennent l’attention :

  • À l’Université de Miami aux États-Unis, des chercheurs se sont penchés sur l’effet du massage pour améliorer la condition physique et psychologique des personnes atteintes de sclérose en plaques[3]. Ils ont donc comparé l’effet des soins médicaux standards à celui des mêmes soins auxquels on ajoutait un massage de 45 minutes prodigué à raison de deux fois par semaines pendant cinq semaines. À la fin de l’étude, les personnes ayant été massées étaient moins anxieuses et déprimées, montraient une plus grande estime de soi et une meilleure image corporelle, et avaient plus d’interactions sociales que celles ayant reçu seulement les soins standards.
  • Dans le cadre d’une étude pilote, des chercheurs américains ont voulu mesurer l’effet du massage chez des personnes atteintes de sclérose en plaques[4]. Pour ce faire, ils ont prodigué aux 24 participants un massage d’une heure par semaine, pendant six semaines. À la fin de l’étude, la douleur et la fatigue avaient diminué significativement chez les participants. En outre, leur qualité de vie s’était grandement améliorée.

Quelques conseils pour mieux vivre avec la sclérose en plaques

  • Adoptez de bonnes habitudes de vie. Une mode de vie sain comprenant notamment une alimentation diversifiée, un sommeil suffisant et de qualité, et l’atteinte d’un équilibre de vie vous aidera grandement à prendre en charge la maladie.
  • Restez actif. En plus de contribuer à une meilleure santé générale, l’exercice physique vous permettra de diminuer la fatigue, de renforcer vos muscles et d’améliorer votre équilibre… mais aussi votre humeur! Pour vous aider à planifier votre entraînement et éviter les blessures, consultez un kinésiologue.
  • Apprenez à gérer votre stress. Le stress n’est bon pour personne à long terme, et surtout pas si vous souffrez de sclérose en plaques. Pour mieux gérer votre stress au quotidien, pourquoi ne pas essayer la méditation, le yoga ou une technique de respiration profonde?

Pour aller plus loin 

[1] Spasticité : tension musculaire excessive se manifestant par des spasmes.
[2] Olsen, S. A. (2009), A review of complementary and alternative medicine (CAM) by people with multiple sclerosis. Occupational Therapy International, 16(1):57-70.
[3] Hernandez-Reif, M. et coll. (1998). Multiple sclerosis patients benefit from massage therapy. Journal of Bodywork and Movement Therapies, 2(3):168-174.
[4] Backus, D. et coll. (2016). Impact of massage therapy on fatigue, pain, and spasticity in people with multiple sclerosis: a pilot study. International Journal of Therapeutic Massage and Bodywork, 9(4):4-13.