Actualités

Une bonne tenue de livre et une bonne connaissance de la comptabilité sont essentiels pour l’épanouissement de votre entreprise. Si vous êtes encore à votre première année dans le démarrage de votre entreprise et que vous avez beaucoup de questionnements sur la comptabilité, nous vous invitons à prendre contact avec un comptable pour vous conseiller. D’ici là, lorsque vient le temps de produire vos déclarations de revenus dans le cadre de votre pratique professionnelle en massothérapie, rappelez-vous de ces notions de bases:

1. Taxes sur les produits et services (TPS) et taxes de ventes du Québec (TVQ). À partir de quel moment doit-on facturer la TPS et TVQ ?

Selon les règles en vigueur, vous devez demander vos numéros de TPS et TVQ à partir du trimestre où vous facturez 30 000$. Vous devez considérer toutes les provenances de revenu en tant que travailleur autonome, excluant les revenus exemptés de la TVQ. Prendre note que les pourboires ne sont pas assujettis à la TPS et TVQ.

2. Quels sont les catégories de dépenses admissibles que nous pouvons déduire du revenu en tant que travailleur autonome ? Les dépenses sont présentées en quatre catégories :

  • Les dépenses générales (dépenses régulières et fixe comme le loyer, le matériel, l’entretien, etc);
  • Les dépenses reliées à l’utilisation d’un véhicule (les frais de déplacement comme le kilométrage, l’essence, les titres de transports);
  • Les dépenses reliées à l’utilisation de votre domicile (le chauffage, l’éclairage, les primes d’assurance, les réparations, etc);
  • L’amortissement sur les biens capitalisés (les frais amortis sur plusieurs années, par exemple : l’achat d’une table à massage ou l’achat d’un ordinateur).

ATTENTION : certains frais ont un montant maximal qui peut être déduit par année. À noter que lorsque vous souhaitez intégrer une dépense dans votre déclaration de revenus, vous devez absolument avoir une facture ou une preuve d’achat à l’appui.

3. Comment peut-on réclamer l’équipement servant à la massothérapie qui a été acheté avant la première journée de pratique ?

Votre comptable peut capitaliser votre équipement selon la juste valeur marchande (JVM) au moment où vous êtes devenu officiellement travailleur autonome. La JVM est établit selon le montant que vous pourriez obtenir pour l’équipement s’il est vendu.

4. Vous devenez contractuel pour un spa ou un centre de santé. Cette entreprise vous paie en tant que travailleur autonome. Mais dans les faits, êtes-vous considéré comme travailleur autonome aux yeux de l’Agence du revenu du Canada et/ou Revenu Québec ?

Pour déterminer votre statut, nous vous suggérons d’approfondir la question et vous pouvez consulter les deux guides ci-dessous à ce propos:

Agence du revenu du Canada: Employé ou travailleur indépendant?
Revenu Québec: Travailleur autonome ou salarié?

Il vous est également recommandé d’en discuter avec un comptable.

5. Quel pourcentage d’impôt dois-je m’attendre à payer sur mes revenus de travailleur autonome ?

Chaque individu a une situation unique et il y a plusieurs facteurs qui peuvent faire varier le taux d’imposition :

  • La composition des revenus
  • Le revenu imposable
  • Les crédits non remboursables qui viennent réduire l’impôt à payer
  • Le calcul de la Régie de rentes du Québec (RRQ) qui se chiffre à 10,8% sur votre revenu net en tant que travailleur autonome, pour l’année 2018. Si vous avez un emploi, ce montant pourrait être différent.
  • L’assurance médicament au Québec (si vous n’avez pas d’assurance maladie), le fond de service de santé, etc.
  • Les crédits remboursables

En conclusion, afin de faire vos déclarations de revenus de la façon la plus juste qu’il soit, il est important de tenir un registre de vos revenus. En tant que massothérapeute, le plus simple est d’avoir un agenda (électronique ou papier), dans lequel vous inscrivez tous vos soins. Une autre façon de faire est de tenir un registre hebdomadaire ou mensuel dans un classeur Excel. Si vous le souhaitez, il vous est aussi possible d’utiliser les talons des reçus que vous avez émis pour fins d’assurances en vue de votre comptabilité. Par contre, assurez-vous de ne pas perdre les talons ou de vous mélanger, car ce n’est pas tous les clients qui ont des assurances ou encore parce que vous détenez plus d’un lieu de travail.

Rédaction| Dianne Fallis
Elle travaille depuis plus de 20 ans dans le domaine de la comptabilité, de la fiscalité et du coaching privé. En 2012, elle devient massothérapeute et par la suite, praticienne en Trager.