Qu’est-ce que les ventouses thérapeutiques ?

Il s’agit d’instruments ayant la forme d’une cloche que les thérapeutes manuels comme les massothérapeutes, les ostéopathes et les acupuncteurs peuvent utiliser dans le cadre de leur pratique. On peut les appliquer sur la majeure partie du corps, par exemple sur un point gâchette ou une chaîne de tension, afin de soulager la douleur et de relâcher les tissus.

En massothérapie, on a le plus souvent recours aux ventouses thérapeutiques pour complémenter un soin, et ce, peu importe la technique de massage utilisée.

Quelques mots sur les ventouses thérapeutiques

L’idée derrière les ventouses est de générer une pression négative (vacuum en anglais) sur la peau. Cet effet de succion crée une décompression des tissus sous-jacents qui amène de l’espace entre les différentes couches de la peau (p. ex. épiderme, derme, hypoderme), le fascia et les fibres musculaires. Les ventouses entraînent également un afflux de sang vers la zone travaillée, ce qui favorise la mise en place des processus d’autoguérison dans le corps.

On distingue deux façons d’utiliser les ventouses thérapeutiques :

  1. Les ventouses humides, pratiquées au Québec par les acupuncteurs dûment formés, impliquent de percer la peau avec une aiguille stérile. On applique ensuite la ventouse dans le but de décongestionner la région, alors que du sang et la lymphe sont évacués dans l’instrument.
  2. Les ventouses sèches sont appliquées sur une peau saine (non percée). Il est à noter que les massothérapeutes peuvent se servir seulement des ventouses sèches.

Quels sont les bienfaits des ventouses thérapeutiques ?

Le massothérapeute peut recourir aux ventouses thérapeutiques pour différentes raisons, notamment pour soulager la douleur (p. ex. cervicalgie, lombalgie, sciatalgie, fasciite plantaire, tendinopathie, syndrome du tunnel carpien, etc.).

Puisqu’elles ont une action directe sur la circulation sanguine et permettent de créer de l’espace dans la zone travaillée, les ventouses ont de nombreux bienfaits, par exemple :

  • Soulagement de la douleur aiguë ou chronique
  • Amélioration de la flexibilité et de la mobilité des articulations
  • Diminution des tensions musculaires
  • Réduction du stress et relaxation

Contre-indications

L’utilisation des ventouses thérapeutiques devrait être évitée dans les situations suivantes :

  • Fièvre
  • Infection active
  • Cicatrice récente

En plus de ces contre-indications générales, plusieurs adaptations pourraient s’avérer nécessaires en fonction de la condition de santé de la personne. Par exemple, son application chez la femme enceinte devrait être évitée dans le bas du dos et au niveau de l’abdomen.   

Il est à noter que le massothérapeute procède toujours à une collecte d’informations auprès du client avant de commencer la séance. Ces renseignements lui servent, entre autres, à identifier les contre-indications à l’utilisation des ventouses thérapeutiques. Ce faisant, le massothérapeute pourra au besoin diriger son client vers la ressource médicale appropriée ou encore ajuster son soin en conséquence afin d’en assurer la sécurité.  

Déroulement de la séance

Un soin de massothérapie dans lequel on intègre les ventouses thérapeutiques peut se dérouler sur une table de massage ou sur un futon, en fonction de la technique pratiquée par le massothérapeute. L’instrument est installé directement sur la peau, ce qui exige de travailler sous les vêtements. L’application d’huile de massage est possible.

Le massothérapeute commencera la séance par une collecte d’informations. Pour ce faire, il fera remplir à son client un questionnaire santé et l’interrogera dans le but de déterminer ses besoins et d’identifier d’éventuelles contre-indications au massage. Il voudra également savoir si la personne a déjà reçu un massage utilisant les ventouses et si sa peau marque facilement ou non.

Puisqu’elles entraînent un effet de succion, les ventouses pourraient laisser des marques au site d’application*. Il est important pour le massothérapeute d’en informer son client et d’obtenir son consentement avant de recourir à l’instrument.

Il est possible d’utiliser les ventouses à tout moment pendant le soin et sur de nombreuses parties du corps. Au préalable, le massothérapeute s’assurera de bien masser la zone afin de la réchauffer.

Il existe différentes techniques d’application qui pourront être ciblées selon l’effet recherché. Les ventouses fixes demeureront en place pour une durée de deux à dix minutes avant d’être retirées. De leur côté, les techniques dites « éclair » consistent à appliquer et à enlever la ventouse de manière répétitive. On peut également faire glisser la ventouse sur la peau.

Un soin de massothérapie dans lequel sont intégrées les ventouses thérapeutiques peut durer de 60 à 90 minutes en fonction de la raison de la consultation et des besoins de la personne. Il est possible que plus d’un rendez-vous soit nécessaire.

*Afin d’éviter les blessures découlant d’une utilisation inadéquate de l’instrument, il est important de consulter un massothérapeute ayant complété une formation reconnue en ventouses thérapeutiques.

POUR PLUS D’INFORMATIONS 

         Formation Décompression myofasciale avec ventouses : approche thérapeutique

Les bienfaits de la massothérapie

La massothérapie en oncologie

Qu’est-ce que la kinésithérapie ?

Les techniques de massothérapie

La massothérapie adaptée à différentes conditions de santé

Comment choisir un massothérapeute ?

Assurances et remboursement

La formation en massothérapie