La spécialisation en massothérapie : trouver sa niche pour mieux briller

massage Marketing

Vous êtes massothérapeute et voulez-vous démarquer de vos compétiteurs ? Avez-vous pensé à vous spécialiser ?

 

Le monde de la massothérapie a grandement évolué au cours des dernières décennies. Auparavant, les personnes qui consultaient en massothérapie le faisaient pour relaxer. D’un massage de détente, on est graduellement passé au massage thérapeutique… et adapté.

Aujourd’hui, ce sont principalement des raisons de santé qui poussent les gens à recevoir un massage : une douleur chronique à l’épaule, une forme d’arthrite, une blessure au genou qui tarde à guérir. Les clients ont donc des besoins de plus en plus précis (p. ex., soulagement de la douleur, retrouver leur autonomie, reprendre leurs activités professionnelles).

Afin de satisfaire les attentes de vos clients, vous aurez avantage à bien connaître les pathologies qui affectent leur état de santé. Mais impossible d’être expert dans toutes les branches de la massothérapie.

Voici quelques astuces qui vous aideront à mieux cibler votre clientèle et ainsi offrir des soins de massothérapie spécialisés qui répondront aux besoins de ceux et celles qui viennent vous consulter.

 

massage

 

  1. Identifiez vos champs d’intérêt et vos compétences clés

La première chose à faire pour cibler votre spécialisation est d’identifier ce qui vous intéresse le plus en massothérapie. Avec quel type de clients aimez-vous travailler ? Quelles pathologies vous fascinent ? Dans quel contexte de travail (spa, clinique, bureau privé) désirez-vous évoluer ?

Par la suite, dressez la liste de vos compétences clés. Pour ce faire, détaillez les formations de base et continues que vous avez complétées au fil du temps et les connaissances que vous avez acquises en thérapie manuelle.

Il s’agit là d’un bon point de départ pour trouver votre niche !

Par exemple, si vous êtes passionné par la physiologie de la douleur et aimez particulièrement la relation qui s’installe avec vos clients souffrant de douleur chronique, vous voudrez peut-être vous spécialiser dans ce domaine.

 

  1. Définissez votre client idéal

En marketing, on définit le client idéal comme la personne type que vous voulez recevoir en massothérapie. On parle aussi de persona, d’avatar ou de clientèle cible.

En gros, il s’agit de créer un personnage fictif, mais qui représente en tout point le client parfait qui viendrait vous consulter. L’idée est d’être le plus précis possible, puisque votre client idéal vous aidera à positionner vos services et à en faire la promotion en adressant le bon message à la bonne personne.

Prenons l’exemple de Julie, massothérapeute sportive. Son client idéal est Martin, un plongeur de 16 ans qui s’entraîne tous les jours en vue de participer aux Jeux olympiques. Martin consulte régulièrement en massothérapie. Son objectif est de favoriser la récupération après un entraînement, dans le but d’améliorer ses performances et éviter les blessures. Il a donc besoin d’une massothérapeute comme Julie, qui se spécialise auprès des athlètes de haut niveau.

Lorsqu’elle voudra se positionner dans sa niche, Julie aura Martin en tête. Sa publicité, son site Web et les contenus qu’elle partagera sur ses réseaux sociaux cibleront son client idéal, donc ceux et celles qui recherchent des soins de massothérapie sportive, comme Martin.  

 

Voici quelques questions à vous poser pour bien définir votre client idéal :

  • Quel âge a-t-il ?
  • De quelles pathologies souffre-t-il ? Depuis combien de temps ?
  • Quel est son travail ?
  • Quels sont ses passe-temps, ses loisirs ?
  • Quel est son besoin lorsqu’il consulte en massothérapie ?
  • A-t-il des craintes face à la massothérapie ? Si oui, lesquelles ?

 

  1. Approfondissez vos connaissances et développez vos compétences

Après avoir identifié votre niche et défini votre client idéal, il est temps de vous spécialiser ! Mais pour répondre aux besoins de votre client idéal, encore faut-il connaître les pathologies qui l’affligent et savoir adapter votre soin en conséquence.

Vous désirez intervenir auprès de personnes vivant avec un cancer ? Vous voudrez alors en apprendre davantage sur le cancer et ses conséquences physiques et psychologiques. Vous aurez avantage à connaître les contre-indications au massage en oncologie, mais également les façons d’adapter votre soin afin de soulager votre client et lui apporter un mieux-être.

La formation est une très bonne manière d’approfondir vos connaissances dans votre domaine de spécialisation. Plusieurs formations avancées sont offertes en massothérapie selon les compétences que vous désirez développer (massothérapie sportive, accompagnement des personnes atteintes de cancer, massothérapie en douleur chronique, etc.).    

Assurez-vous aussi de vous tenir à jour dans votre spécialité. Restez à l’affût des nouvelles dans le domaine et prenez le temps de lire les recherches publiées par vos pairs ou d’autres experts de votre secteur d’activité. Bref, stimulez votre curiosité !

Avec ces connaissances et ces compétences, vous aurez tout en main pour vous spécialiser et vous démarquer de la concurrence.

 

À lire aussi :