Ateliers, laboratoires et symposium

Résumé :

Parce que parler, c’est prévenir, abordons le suicide

Toutes les 40 secondes, quelque part dans le monde, une personne s’enlève la vie. Selon l’OMS, plus de 800 000 personnes décèdent chaque année à la suite d’un suicide. Au Québec, chaque jour, trois personnes se suicident, et huit se retrouvent à l’urgence suite à une tentative.

Plus nous parlerons du suicide, plus nous briserons l’isolement et la stigmatisation.

Le suicide est un geste de désespoir. La personne ayant des pensées suicidaires ne veut pas mourir, elle veut plutôt mettre fin à sa souffrance. Cette personne mérite toute notre compassion et une aide immédiate.

Et que dire de ce silence quand nous entendons le mot « suicide ». On ne sait pas quoi dire ou faire. Nous avons tous besoin de l’autre pour nous aider et accepter qu’en nous rien ne sera comme avant. Accepter et prendre conscience que ces passages nous accompagnent vers le meilleur de nous, vers l’amour et garder espoir que le meilleur sera.

L’isolement est grand, les messages d’amour et d’espoir après le passage du suicide dans une vie sont parfois très rares.

 

Dans le cadre de cet atelier, nous toucherons les sujets suivants : 

  • Comment faire pour aborder le sujet du suicide
  • Comment aider la personne avec des idées suicidaires : quoi dire, quoi faire
  • Comment identifier les facteurs de risque; signaux de détresse
  • Comprendre les réactions possibles des personnes endeuillées
  • La santé mentale
  • Votre propre santé mentale, en tant que massothérapeute
  • Les ressources

 

Les apprentissages :

  • Vous serez initié à l’influence du toucher et des émotions
  • Vous serez amené à repérer des états relevant d’un problème de santé mentale (anxiété, dépression, état suicidaire, etc.) et à connaître les attitudes à adopter dans ces circonstances
  • Vous serez en mesure de poursuivre votre réflexion sur la conduite de votre travail d’aidant, dans un contexte de massothérapie, et d’évaluer la progression et la compréhension des limites de votre champ d’action
  • Vous serez amené à situer la relation d’aide dans le cadre de la massothérapie et à emprunter un langage commun à tous les professionnels de la santé afin d’élargir les compétences affectives et techniques du massothérapeute.

 

Profil des intervenantes :

Dominique Gagné, massothérapeute agréée. Elle a 15 ans d’expérience en massage suédois et a suivi plusieurs formations pour approfondir ses connaissances sur le corps humain, son bien-être ainsi que les conséquences sur le corps des chocs physiques ou émotionnels. Passionnée par tout ce qui touche l’être humain et l’écoute du corps de même que les réactions lors de traumatismes, Dominique donne des ateliers d’autoguérison depuis 2010. Le décès de sa fille par suicide, en 2013, l’a amené à l’écriture et à la publication d’un livre en collaboration avec 25 personnes ayant eu des pensées suicidaires ou endeuillées par le suicide, pour partager une étincelle d’espoir. Ses conférences sur le suicide sont remplies d’émotions, d’amour et d’espoir.

 

Carole Bélanger est diplômée en psychologie et en santé mentale, certifiée en PNL et formatrice en entreprise en prévention du suicide.

Depuis 2015, elle fait son cheminement dans sa pratique en tant qu’accompagnante en orientation personnelle et professionnelle. Son empathie, son ouverture d’esprit et son intuition font d’elle un individu à l’écoute de ses clients, ce qui facilite les interactions, tout en respectant leur rythme de développement personnel dans toutes les sphères de leur vie.

Carole est une personne fascinée par le comportement humain. Depuis 2016, elle se promène dans les entreprises pour former les employés en prévention du suicide, en offrant l’atelier safeTALK – vigilance à l’égard du suicide pour tous. Elle anime également des groupes de partage et de soutien pour les personnes endeuillées.

 

Atelier animé sur place à Montréal.

Prix membre : 23 $ (taxes incluses)

Pour les membres, vous n’avez qu’à vous inscrire à l’atelier ainsi qu’à payer les frais en CLIQUANT ICI.

Pour les non-membres, inscrivez-vous auprès de Maria Aceves au 1 800 363-0505 poste 237 ou maria.aceves@fqm.qc.ca 

 

Un délai de 48 heures minimum est exigé afin d’annuler votre participation aux ateliers. Si ce délai n’était pas respecté, nous vous chargerions quand même les frais de la contribution.

____________

Tous les fonds amassés seront versés en intégralité à la Fondation de la massothérapie.