Le massage suédois

-A A +A

Le massage suédois

C’est la technique la plus classique et la plus populaire en occident.

Le massage suédois est un enchaînement de manœuvres appliquées sur la masse musculaire ou les articulations et servant à remettre en état des muscles fatigués, atones ou inhibés.

Il vise à maximiser la capacité d'action du corps, améliore la circulation sanguine car il favorise le retour du sang vers le cœur et améliore la circulation lymphatique, la nutrition et l'élimination cellulaires.
Le massage suédois harmonise les tensions et stimule les fonctions autorégulatrices de la personne en faisant appel à son pouvoir auto guérisseur.

1- Histoire

2- Applications et effets

3- Indications et contre-indications

4- Déroulement d’une séance

Histoire
Ce massage est d'origine suédoise, pays d'avant-garde dans le domaine de l'hygiène corporelle. Pehr Heinrik Ling , est le fondateur des bases de cette technique au XIXe siècle. Ayant pour objectif de créer sur le corps les mêmes effets que ceux obtenus par la gymnastique, il engendre un ordre et un type de manœuvres spécifiques, qui sera désigné comme le massage suédois. Ce massage procède de la kinésithérapie classique consistant en un massage sportif, rééducatif et médical.

Applications et effets
Le massage suédois a comme fonction principale de corriger les attitudes musculaires. On y retrouve les neuf manœuvres reconnues:

  • l'effleurage léger ou profond (joue au niveau des fluides) et les élongations (spécifiquement pour les muscles
  • les foulages
  • les drainages
  • les pétrissages
  • les frictions
  • les percussions
  • les vibrations
  • les ébranlements
  • le travail articulaire

La règle de base est de toujours ramener le sang vers le cœur, c'est-à-dire dans le sens des aiguilles d'une montre, en utilisant la force centripète. La chaleur de la main dilate les vaisseaux sanguins et en augmente le débit.

La musculature de la personne ayant recours au massage suédois doit avoir sa capacité fonctionnelle intacte. Dans le cas d'un mauvais fonctionnement musculaire, le massothérapeute travaille plutôt sur un muscle inhibé ou intoxiqué. Au lieu de travailler directement sur le muscle blessé, il travaille sur le muscle antagoniste pour plus de douceur.

Le massothérapeute en suédois s'occupe d'abord du muscle et ensuite de tout ce qui y touche: les aponévroses, l'appareil nerveux, les os, le système lymphatique et tous les liquides du corps. Si l'articulation est douloureuse, il masse les attaches du muscle, les tendons ou les ligaments.

Le massage suédois agit davantage au niveau des systèmes locomoteurs (muscles et articulations) et liquidiens (sang et lymphe). Dans la mesure où les gens ont une vie saine, l'effet sera relaxant, régénérateur et le client sera apte à reprendre immédiatement sa vie normale. Chez une personne très stressée, le massage peut provoquer une période d'ensommeillement. Il est à noter que si le client a mangé ou bu trop copieusement au préalable, les effets bénéfiques du suédois peuvent être amoindris.

Le massage suédois dégorge le muscle de ses toxines en le drainant. Il peut aussi aider à régulariser le péristaltisme intestinal en régularisant les tensions musculaires au niveau du dos et du ventre.

Indications et contre-indications

Le massage suédois s'adresse à tout individu concerné par la force physique ou le tonus musculaire. Il peut aider physiquement à corriger un état musculaire.

Il convient aussi à toute personne dont l'activité physique est insuffisante en tonifiant les muscles et en prévenant la stagnation de la circulation sanguine. Il convient tout aussi aux sportifs chez lesquels il accélère la guérison des muscles douloureux. Il détend les personnes nerveuses et stressées en régénérant leur système nerveux, améliorant ainsi la qualité de leur sommeil.

Le massage suédois ne prétend pas guérir les maladies; tout au plus, il aidera à détendre la personne qui les subit. Dans les cas de problèmes congénitaux, il n'est d'aucun recours. Toutefois, lors d'un problème postural, il peut se joindre en complément à l'action d'une autre approche corporelle.

Il existe plusieurs contre-indications au massage suédois, mais certaines sont absolues, comme: la fièvre (+ de 37.5°C), toutes maladies infectieuses ou contagieuses, l'hémophilie, tout antécédent de troubles cardiaques.

Il est important, en cas de doute, de consulter un médecin traitant afin qu'il donne son accord ou non pour effectuer le massage.

Déroulement d’une séance

Le thérapeute en suédois se reconnaît par sa capacité à suivre la respiration, les pressions régulières de ses mains contre le corps, la continuité du massage et sa capacité à envelopper le corps.

Lors de la séance en suédois, le massothérapeute utilise de l'huile pour favoriser la continuité des mouvements. Le client peut garder ses sous-vêtements et le thérapeute travaille avec draps et serviettes. Le massage est donné sur une table de massage régulière. Le climat dans lequel se déroule la séance est sain et agréable.

Habituellement, les gestes du massothérapeute en suédois sont énergiques et volontaires. Toutefois, il est important de préciser que le massage suédois est une courbe, c'est-à-dire que le massothérapeute débute toujours son massage en douceur et qu'il le terminera également en douceur. C'est une approche dynamique et directive.

Le massage se finalise habituellement par un temps de repos de durée variable. Le client peut alors goûter les bienfaits des manœuvres énergétiques du massage suédois.

En règle générale, le massage suédois s'avère ou bien très standardisé ou bien très personnalisé. Comme il est à la base de plusieurs approches corporelles, il s'est vu maintes fois transformé ou adapté à la pratique personnelle de chaque massothérapeute.