Ateliers, laboratoires et symposium

Résumé :

Comment aider les gens souffrant de douleur chronique et de détresse psychologique: ce que le massothérapeute peut offrir

La douleur chronique touche une personne sur cinq. Cette douleur est souvent accompagnée d’une grande détresse émotionnelle, une diminution du niveau de fonctionnement ainsi que de la qualité de vie. La massothérapie peut faire partie de l’arsenal thérapeutique pour soulager cette douleur. Il peut être parfois difficile de savoir quoi dire ou quoi faire avec les clients qui se présentent avec une telle problématique.

Quels sont les interventions permettant d’aider un client qui est isolé, triste, ou anxieux? Dans le cadre de la massothérapie, quelles sont les limites de la relation d’aide et quand cette relation d’aide devient-elle de la psychothérapie?

Cet atelier vise à exposer les connaissances sur le modèle biopsychosocial de la douleur chronique, les outils thérapeutiques qui peuvent aider les clients avec une détresse psychologique et de la douleur chronique, ainsi que les limites de la relation d’aide et la différence avec la psychothérapie. 

 

Profil de l’intervenante :

Gabrielle Pagé, Ph. D.

Chercheuse, CRCHUM, Axe Carrefour de l’innovation et de l’évaluation en santé.

Professeur-chercheur, Département d’anesthésiologie et médecine de la douleur, Université de Montréal.

Psychologue, Unité de gestion de la douleur Alan Edwards, Hôpital général de Montréal

Dre Pagé est membre de l’Ordre des psychologues depuis 2015. Elle travaille auprès de patients souffrant de douleur chronique au sein d’une équipe multidisciplinaire. Elle est également chercheuse au Centre de recherche du CHUM. Ses intérêts de recherche s’orientent vers la compréhension des facteurs qui peuvent expliquer comment la douleur aiguë devient chronique. Ce processus est essentiel au développement de stratégies de prévention et d’intervention précoce afin de réduire les risques de chronicité de la douleur. Ces projets combinent une perspective biopsychosociale de la douleur avec des approches méthodologiques innovantes pour comprendre la nature dynamique de l’expérience de la douleur. 

Un deuxième volet de son programme de recherche vise à explorer l’impact des comorbidités physiques et mentales sur la prévention, l’évaluation, le traitement et l’autogestion de la douleur chronique en soins primaires, secondaires et tertiaires. 

Dans ce dernier volet du programme de recherche, madame Pagé vise à examiner l’impact de l’utilisation prolongée des opioïdes sur la condition douloureuse des patients ainsi que de mieux comprendre les facteurs biopsychosociaux qui peuvent influencer les trajectoires de soins chez les patients prenant des opioïdes. Elle souhaite éclaircir la question sur la prise d’opioïdes qui est souvent initiée pour gérer la douleur aiguë se prolongent et devient une thérapie à long-terme permettra d’améliorer les pratiques cliniques.

 

Atelier animé sur place à Montréal.

Prix membre : 23,00 $ (taxes incluses)

3,5 heures de formation continue créditées.

 

Pour les membres, vous n’avez qu’à vous inscrire à l’atelier ainsi qu’à payer les frais de 23$ en CLIQUANT ICI.

Pour les non-membres, inscrivez-vous auprès de Maria Aceves au 1 800 363-9609 poste 237 ou maria.aceves@fqm.qc.ca 

 

Un délai de 48 heures minimum est exigé afin d’annuler votre participation aux ateliers. Si ce délai n’était pas respecté, nous vous chargerions quand même les frais de la contribution.

____________

Tous les fonds amassés seront versés en intégralité à la Fondation de la massothérapie.