Le Massager

Soulager la douleur après une opération

Ce que dit la recherche

Il est reconnu que le massage est efficace dans la prise en charge de la douleur. Mais l’approche est-elle efficace dans un contexte de soins chirurgicaux en milieu hospitalier ?

Chez nos voisins du sud, la massothérapie est intégrée depuis de nombreuses années à la culture médicale. Ce faisant, de plus en plus d’hôpitaux ont recours au massage pour soulager les patients hospitalisés, notamment en oncologie. Les unités de chirurgie pourraient-elles aussi tirer avantage de l’approche complémentaire ?

Le massage et la chirurgie colorectale

Une étude menée dans un centre hospitalier américain et publiée en 2015 a mis en lumière le potentiel de la massothérapie dans la récupération d’une personne à la suite d’une opération colorectale[1].

Au deuxième et au troisième jour suivant leur intervention chirurgicale, les 127 participants à l’étude ont reçu l’un des deux soins suivants : un massage ou une discussion de 20 minutes. Les chercheurs ont par la suite analysé et comparé, pour chaque groupe (massage ou discussion), la perception de la douleur, de la tension et de l’anxiété, la satisfaction face à l’intervention et les signes vitaux des participants, et ce, avant et après le massage.

L’étude a montré une diminution significative de la douleur et de l’anxiété chez les participants du groupe ayant reçu un massage, comparativement au groupe contrôle. Les chercheurs ont conclu que la massothérapie s’avérerait une approche intéressante dans la prise en charge de la douleur et de l’anxiété en milieu hospitalier dans les jours suivant une opération colorectale.

Le massage et la chirurgie thoracique

Plus près de chez nous, une équipe de chercheurs de l’Université McGill a voulu déterminer si le massage administré en milieu hospitalier après une opération thoracique avait un effet sur la douleur ressentie après l’intervention chirurgicale[2].

Après avoir analysé une douzaine d’études randomisées et contrôlées sur le sujet, les chercheurs ont conclu à une efficacité potentielle de la massothérapie, lorsqu’elle était combinée à une médication antidouleur.

Somme toute, l’apport de la massothérapie dans la prise en charge de la douleur postopératoire en milieu hospitalier tend à se confirmer. Qu’elle soit utilisée seule ou en association avec d’autres approches, la massothérapie montre donc un potentiel des plus intéressants dans un contexte de soins postopératoires.

Par Katia Vermette

[1] Dreyer, N. E. et coll. (2015). Effect of massage therapy on pain, anxiety, relaxation, and tension after colorectal surgery: A randomized study. Complementary Therapies in Clinical Practice, 21:154-159. DOI 10.1016/j.ctcp.2015.06.004
[2] Boitor, M. et coll. (2017). The effect of massage on acute postoperative pain in critically and acutely ill adults post-thoracic surgery: Systematic review and meta-analysis of randomized controlled trials. Heart & Lung, 47:339-346. DOI 10.1016/j.hrtlng.2017.05.005

Pour trouver un massothérapeute agréé près de chez vous, consultez la rubrique Trouver un massothérapeute agréé de notre site Internet.