Site officiel de la Fédération québécoise des massothérapeutes

Le massage néo-reichien

Le massage néo-reichien

 

Ce massage se pratique dans une perspective intégrée: le thérapeute observe que les conflits d'ordre psychologique sont ancrés dans le corps et que les manifestations physiques (posture, tensions, douleurs, voix, façon de bouger, etc.) sont l'expression de la personne. Cette approche se distingue à la fois de la démarche qui chercherait à modifier la posture sans simultanément tenir compte de l'attitude psychologique et d'une démarche psychothérapeutique sans travail physique. Le précepte de l'intégration corps-émotion est majeur dans cette approche.

 

1-    Histoire

2-    Applications et effets

3-    Indications et contre-indications

4-    Déroulement d’une séance

 

Histoire

Le massage néo-reichien (MNR) est pratiqué au Québec depuis plus de dix ans mais a été élaboré en Europe, inspiré par les travaux du Dr Wilhelm Reich dans les années 60. Il fait partie des approches psychocorporelles qui ont pour but de restaurer la conscience du Soi en réunifiant les sensations physiques au vécu émotionnel. Les constats de Reich, qui sont en lien direct avec le massage néo-reichien, sont les suivants:

1.     Le corps a une mémoire qui retient sous forme de tensions, les maladies et les traumatismes non résolus. Ceux-ci sont ancrés dans notre corps et se développent en contractions musculaires, chroniques, développées pour survivre et qui sont l'inscription dans le corps des mécanismes psychologiques.

2.     L'énergie sexuelle et l'énergie psychique circulent dans le corps de façon ondulatoire: l'impulsion vient du bassin et se répercute jusqu'à la tête.

3.     La circulation de cette énergie et par le fait même les sensations, l'émotion, la respiration et la vitalité sera affectée par des tensions musculaires installées dans le corps (généralement entre le bassin et la tête).

4.     Cet état empêche le lâcher-prise, mais également l'investissement dans son travail, l'écoute de la musique, l'observation d'une œuvre d'art, l'épanouissement dans une relation d'intimité, de jeu, etc.

5.      Les tensions musculaires sont installées en sept segments qui regroupent des muscles particuliers attachés sur le devant, les côtés et l'arrière du corps et forment ainsi sept anneaux: oculaire, oral, cervical, haut thoracique, diaphragmatique, abdominal et pelvien.

 

Applications et effets

Ce massage amène d'abord le sujet à sentir son armure musculaire et a prendre conscience du lien psychocorporel qui existe entre ses tensions musculaires, ses problèmes et sa vie courante. Ensuite, le thérapeute et le sujet travaillent ensemble à dénouer les tensions et libérer la charge émotionnelle quelles contiennent.

Le massage néo-reichien inspire calme et sérénité pour stimuler la concentration et optimiser la détente. Le praticien encourage le patient à verbaliser ses émotions, chose qui lui permettra de mieux extérioriser ses frustrations et sentiments refoulés. Plusieurs techniques de respirations sont également effectués, afin d’optimiser l’évacuation des toxines qui sont extrêmement néfastes à l’organisme.

 

Indications et contre-indications

Le massage néo-reichien est préconisé dans les cas de maux de tête, de cou ou de dos, d'insomnie, d'anxiété, de troubles digestifs, voire même en cas d'épuisement professionnel ou tout simplement par un besoin et donc un manque d'être touché.

Il n'y a pas de contre-indications absolues, mais dans les cas de problèmes importants de santé physique et psychologique, il est essentiel de travailler en équipe multidisciplinaire avec des intervenants en santé spécialisés

 

Déroulement d'une séance

Le thérapeute remplit d'abord un questionnaire de santé psychocorporel dans lequel il relève: l'état de santé actuel du client, son histoire de santé physique, sa santé psychologique et les éléments importants de son histoire de vie. 

Il retient de préférence toute information reliée plus spécifiquement aux anneaux de tension. Ces indications permettent d'évaluer l'armure musculaire et de déterminer un plan d'intervention assez souple pour s'ajuster au cheminement du sujet.

Le thérapeute peut proposer un exercice de préparation au travail corporel, suivra le massage lui-même et un retour sur l'expérience. 

Le massage lent, profond, sans être douloureux, se fait de la tête vers les pieds et du centre vers la périphérie. Aux manœuvres de massage musculaire et du tissu conjonctif se joint une respiration consciente qui amène le sujet à sentir ce qui se passe en lui et à l'exprimer. Une place est donc accordée à la fois au travail corporel et à l'échange verbal sur ce qui est ressenti dans le corps.

Le massothérapeute pourra par la suite suggérer des activités pour la maison afin de continuer l'intégration des bienfaits de la première  séance.