Site officiel de la Fédération québécoise des massothérapeutes

Le massage californien

Le massage californien

Originaire, comme son nom l’indique, de Californie, la popularité de cette technique ne cesse de croître. Que ce soit en Amérique du Nord ou en Europe (où on le retrouve aussi sous l’appellation de massage sensitif) le massage californien répond très bien à la demande d’une clientèle qui recherche, par une détente profonde, un soulagement efficace et durable de ses tensions mais aussi et surtout une harmonisation globale de tout l’être. En fait, il s’agit du massage anti-stress par excellence !
 

 

1-     Histoire

2-     Applications et effets

3-     Indications et contre-indications

4-     Déroulement d’une séance

 

Histoire
C’est dans les années 1970, à Big Sur en Californie, dans un contexte d’atelier de croissance personnelle à l'Institut Esalen®, que les grandes lignes de la technique ont été bâties. Plus que relaxant, ce massage se voulait l’occasion de reprendre contact avec son corps. Sa première clientèle étant constituée de personnes en quête d’intériorisation, le massage californien se devait d’être réconfortant et rassurant. Il se devait également de pouvoir soulager des tensions musculaires parfois profondes et installées de longue date. C’est en partant de ces objectifs que Margareth Elke a largement contribué à ériger en système organisé le massage californien. 

Fier descendant du massage suédois, le massage californien a su en conserver plusieurs manoeuvres. On y retrouve : les foulages, les pétrissages et les rotations frictions qui permettent l’oxygénation et le soulagement de tensions profondes, ainsi que les effleurages et les pressions glissées qui favorisent l’activation de la circulation des fluides. 

 

Applications et effets

La douceur du massage californien n’est pas synonyme de légèreté mais définit plutôt l'interaction entre le donneur et le receveur.

De nos jours, cette technique compte de nombreux adeptes. Sa clientèle est large et fortement variée. Des hommes et des femmes de tous âges la voient comme un outil privilégié pour combattre le stress. Pour beaucoup de monde, recevoir un massage californien c’est s’offrir un oasis, un ressourcement. 
Comme il est donné avec écoute et compassion, le massage californien favorise l’émergence de la mémoire corporelle et est parfois d’une grande aide pour les personnes ayant vécu un traumatisme ou qui font une démarche psychothérapeutique. 

 

Indications et contre-indications

Bien que non curatif, il procure un soulagement efficace pour des gens souffrant de douleurs chroniques. Il permet aux gens atteints de fibromyalgie, de maladies arthritiques ou autres, de soulager en partie leurs douleurs musculaires mais aussi d’atténuer le volet désagréable de la douleur en gardant une relation positive avec leur corps. 

 Il existe peu de contre-indications au massage mais il est nécessaire au thérapeute de s'assurer que le service offert répond bien aux besoins et à l'état du client. Par exemple, une personne ne peut être massée si elle souffre de fièvre ou d'une maladie contagieuse ou encore après une intervention chirurgicale majeure. 

 

Déroulement d'une séance

Une séance en massage californien débute par une évaluation générale de l'état de santé du receveur.

En fait, que se soit de façon préventive ou palliative, le massage californien s’adresse à toute personne désireuse de garder un contact sain avec tout son corps et tout son être. 

C’est avec des mains souples, en utilisant adéquatement le poids de son corps et sa respiration, que le thérapeute invite le receveur à l’abandon, au relâchement musculaire et à la redécouverte sensorielle. Les manoeuvres, de rythme et de profondeur variables, sont appliquées directement sur la peau avec de l’huile. Basé sur une suite de manoeuvres définies, le massage californien se distingue par ses longs mouvements enveloppants et fluides. Donné dans un grand respect de l’intégrité de l’individu. il laisse largement place à la créativité et à la personnalisation. Bien que passive, la personne qui reçoit un massage californien participe à un art, celui de la conscience de son être.